Partagez | 
 

 STELLA ☆

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: STELLA ☆   Mer 15 Mar - 12:24

stella branwell
and if it don't hurt then you know what we had ain't real


MORE ABOUT ME
↝ NOM : branwell, un nom de famille comme les autres. un nom de famille parmi tant d'autre. ↝ PRENOM : stella l'étoile parmi tant d'autres aussi. t'es toute petite comparée aux autres, tu brilles pas assez fort. ↝ SURNOM : y en a pas, stella, c'est plus que bien. ↝ ÂGE : vingt-deux ans avec encore toutes tes dents pour l'instant. t'es pas du genre à chercher des ennuis avec les autres alors avec un peu de chances, tu pourras garder ta dentition intacte. ↝ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 19 juillet à détroit. ↝ ORIGINES : t'es américaine, mais quand on creuse plus loin, tes racines sont en angleterre. ↝ MÉTIER OFFICIEL : t'es une danseuse, toi. tu fais du ballet depuis des années et t'as encore jamais arrêté. tu danses pour les autres, tu danses pour toi. tu donnes de temps en temps des cours aux enfants et adolescents pour rapporter un peu plus d'argent à la maison. ↝ GANG ET STATUT : t'es pas dans un gang, t'en veux pas de cette violence et de ce faux pacifisme. tu veux de la justice, la vraie. t'as pas le temps pour ces gangs de rue qui veulent jouer aux caïds. ↝ ORIENTATION SEXUEL : hétérosexuelle. ↝ STATUT CIVIL : célibataire, enfin, c'est pas vraiment ça. mais t'es pas tellement en couple non plus. c'est un peu confus. ↝ SITUATION FINANCIÈRE : ça roule pas sur l'or chez les branwell, mais on fait aller comme on peut. ↝ AVATAR : freya mavor. ↝ GROUPE : pepper spray.  

↝ CARACTÈRE : stella, t'es une fille qui rit et sourit pour tout et pour rien. t'es un peu timide quand t'es pas sur scène. tu vis pour la danse, c'est ta passion. t'as d'ailleurs souvent l'habitude de te battre pour tes convictions. t'es une débrouillarde, une acharnée, une battante, tu laisses rien tomber. t'es le genre de fille qui essaie d'être positive le plus souvent possible et qui tente toujours de remonter le moral de tes amis. mais il t'arrive, comme tout le monde, t'avoir des coups de mou, des baisses de moral parce qu'au fond, t'es un peu fragile, un peu trop fleur bleue pour cette ville. t'as la rancune facile, le genre à en vouloir pendant cinq ans parce qu'on t'a volé un biscuit sans rien te demander, mais en général, t'es tellement généreuse que tu l'offres avant qu'on puisse te le voler ce biscuit. t'es une bonne âme, stella. en tout cas, t'essaies de l'être parce que détroit ça tourne gris. faut bien quelqu'un pour raviver tout ça, pour donner des petites étincelles. t'as parfois l'air naïve, à pas vraiment te rendre compte que la ville dans laquelle tu habites tombe en ruine, mais t'as pas envie d'y croire. toi, tu crois qu'il y a encore de l'espoir. tu crois qu'un jour, détroit sera de nouveau là. t'y crois et t'es prête à te battre pour ça.
(mais au sens figuré, hein, tu sais pas te battre et tenir une arme te fait un peu flipper alors bon ...)
↝ Ta maison brûle, t'accuses qui en premier ? : Je sais pas ? Tout le monde ? Je ne sais pas qui en voudrait à mes parents et moi pour qu'on se mette à brûler notre maison. Honnêtement, j'ai pas non plus envie de pointer du doigt quiconque pour que ça me retomber dessus plus tard.
↝ Toujours en feu, t'as le temps de sauver trois choses. Tu prends quoi ? : Mes chaussons de danse, mon téléphone et une photo de mes parents et moi.
↝ Maintenant que l'incendie est passé, t'as prévu quoi pour te venger ? : Je ne compte pas me venger du tout, merci bien. Je tiens trop à la vie pour finir en tas de cendres comme ma maison donc je crois que je ne vais pas me venger. Puis me venger de qui d'abord ? Les Lost Children me réduiraient en miette, je ne sais pas qui sont les Merry Men et je ne connais personne relié au petit gang de la vie. Je ne sais pas qui a bien pu faire ça, mais ma famille et moi, on ira s'installer ailleurs et c'est tout. Fin de la discussion.
↝ Et le Maire qui dit qu'il veut reconstruire la ville en mieux, tu lui fais confiance à ce barjot ? : Il est maire de la ville, non ? On l'a bien élu pour une raison, non ? Alors je pense que ce "barjot", comme vous dites, veut le bien de cette ville. Et j'espère sincèrement qu'il arrivera à retrouver l'ancienne Détroit parmi tous ces cendres d'une ville presque effacée ...



funny how everytime you push me away, you turn around and beg me to stay
01. Détroit, c'est ta maison, c'est ton chez toi. La ville que tu explores depuis que tu es apte à marcher. La ville dans laquelle tu te promenais le soir pour te changer les idées. C'est ta ville et même si les temps sont durs, tu refuses de tirer une croix dessus. T'y crois à Détroit la Renaissance, t'y crois à cet espoir de renouveau. Tu t'y accroches comme tu peux parce que tu connais Détroit comme ta poche, chaque allée, chaque rue, chaque place, chaque raccourcis ... Détroit a volé ton cœur et ne pas croire au fait qu'elle reviendra un jour, c'est comme mourir un peu à l'intérieur. 02. Si tu utilises ton corps comme tu le fais, Stella, c'est parce que t'as été voir Casse-Noisette avec ta grand-mère et qu'après ça, t'as supplié tes parents pour qu'ils te paient des cours de danse. T'avais cinq ans à peine et déjà, tu te faisais entendre pour ce que tu voulais vraiment. Depuis ton premier cours, c'est souvent rare de ne pas te voir en tenue de danse ou avec tes chaussons aux pieds. La danse est ta passion et tout comme Détroit, c'est une grosse partie de ta vie. Quand tu n'es pas chez toi, on est presque toujours sûr de te retrouver au studio de danse. 03. Avant la crise économique, ta famille ne roulait pas sur l'or, vous faisiez aller, y avait des mois meilleurs que d'autres, mais vous aviez toujours à manger, toujours de quoi aller au cinéma de temps en temps, de quoi te racheter des chaussons que tu uses trop vite. Maintenant, c'est un peu plus compliqué. Ton père a perdu son poste de professeur d'histoire au lycée. Il reste à la maison, à regarder la télévision et à préparer le diner pour ta mère et toi. Il ne dit rien, mais tu penses qu'il est un peu abattu par la situation. Ça doit être dur pour lui de ne plus pouvoir soutenir sa famille financièrement comme il le faisait avant. 04. Le business de ta mère, d'un autre côté, est florissant. Et c'est peu dire. Elle est fleuriste. C'est vraiment triste à dire, mais si la boutique de ta mère tient toujours pied, c'est pour les couronnes de fleurs que les gens commandent souvent pour ... les enterrements. On offre plus de fleurs pour séduire, on offre plus de fleurs pour faire plaisir. Non, quand ta mère a un appel à la boutique, tu sais que c'est parce que quelqu'un a rendu les armes, paix à son âme. 05. Pour aider un peu ta famille, tu donnes des cours de danse. Ça passe des jeunes de six ans aux adolescents de dix-sept. Tu ne le fais pas vraiment souvent, mais ça te permet de rapporter un peu plus d'argent sur la table. Ça te permet de décharger un peu les épaules de ta mère qui travaille comme une folle ces derniers mois. 06. Les étoiles, tu sais pas pourquoi mais tu les aimes d'amour. Une attraction forte, inexplicable. Tu voudrais t'en rapprocher, pouvoir les toucher et peut-être même pouvoir en faire partie. T'as acheté un tas de livres sur le sujet pour tout savoir, pour tout apprendre mais au final, tu comprends rien, c'est pas pour toi la science, alors tu t'assieds sur le rebord de ta fenêtre, tous les soirs, pour les admirer. Parce que peu importe le gang, peu importe les idéaux, c'est le même ciel, les mêmes constellations pour tout le monde.07. T'as jamais vraiment été de nature rebelle, Stella, mais avant, ça t'arrivait souvent de te promener la nuit, quand le studio de danse t'étais interdit, dans la ville, ta ville, sans pour autant que tes parents soient au courant. Tout ça pour penser à tout et à rien, pour décompresser et redécouvrir Detroit sous un autre angle. Mais ces dernières années, c'est plus pareil. Detroit fait peur, Detroit est noire, la Detroit que tu connaissais n'est plus. Tu l'aimes, cette ville pourtant, tu l'aimes à en crever, mais dans la nuit noire, tu ne sais pas ce qui s'y cache. Alors tu profites de la lumière du jour autant que tu peux et quand le soleil s'éteint, petite Stella, tu rentres chez toi. 08. Si y a une raison qui te fait sortir de chez toi quand la lune est présente, c'est Seth. Seth, c'est pire que les étoiles ; une attirance inexpliquée, inexplicable. Tu sais pas comment ni pourquoi, mais tu veux le voir, le toucher. Ses lèvres sur les tiennes, la passion dans tes veines. Tu sais pas comment il fait, mais Seth, il fout le bordel dans ta tête. T'en as jamais assez de lui, il t'a jeté un sort, peut-être, Seth, le sorcier de la nuit, le danger de ta vie. Tu le sais, tu le sens que tu ne devrais pas, mais tu peux pas t'éloigner, t'es déjà envoûtée. 09. Stella, tu sais que tu n'as jamais rien sans rien alors tu bosses, tu te démènes comme une acharnée pour ce que tu veux. Et toi, ce que tu veux, c'est être une danseuse étoile, une ballerine pour les yeux du monde. Alors tu donnes tout ce que t'as tout le temps, tu veux prouver que tu as ce qu'il faut, que tu le veux plus que tout. Sauf que tu sais aussi ce que tu vaux, t'es pas du genre à t'écraser, à dire oui à tout si tu sais que ça va te rapporter quelque chose. Non, toi, tu fais les choses parce que t'y crois, parce que t'es une bosseuse et tu ne laisses personne te marcher sur les pieds. Tu suis tes convictions, pas les ordres des autres. 10. Autant tu veux exceller dans le métier, autant t'aimes pas te montrer. T'es une contradiction à toi toute seule, Stella, comme beaucoup d'humains, en fait. T'es du genre timide, tu t'ouvres pas toujours facilement aux autres et en général, les premières discussions que tu as avec les gens sont assez ... courtes. Quand t'étais plus jeune, t'aimais pas trop avoir des invités à la maison, devoir leur dire bonjour ou au revoir, c'était un peu trop pour toi. T'avais souvent l'habitude de te terrer dans ta chambre et de sourire timidement quand tu devais passer dans la pièce. Aujourd'hui, t'essaies encore de te battre contre ça, de sortir de ta zone de confort, mais en vérité, il n'y a que dans un studio de danse, près de tes barres ou sur scène que tu te sens à l'aise. 11. T'as jamais eu le temps pour l'amour. Enfin, y a toujours eu tes parents et tes amis, mais l'amour, celui des contes de fées, des princesses Disney et tout ce bordel-là, t'as jamais eu le temps pour ça. Trop de devoirs, de répétitions et de cours de danse. La danse, c'est toujours passé avant tout. T'as sacrifié des sorties entre copines et des éventuels petit-amis pour ton amour de la danse. Pourtant, t'en as rêvé, de ton prince charmant sur son cheval blanc. On ne dirait pas, mais t'es une vraie romantique, dans le style pétales de rose et cartes de St-Valentin. Depuis ton plus jeune âge, après ton rêve de gloire en tant que danseuse, t'as toujours voulu un chevalier en armure, un héros en cape, bref, n'importe qui qui puisse t'emmener dans un autre monde.12. Aujourd'hui, tu sais que c'est des conneries tout ça. T'as trouvé un prince, enfin pas vraiment, mais en quelque sorte, il est pas du tout de sang royal. En fait, le sang, c'est sur ses mains qu'il est. Il a pas d'armure, juste un casque de moto et son cheval, c'est un assemblage de métal à deux roues. Il te fait pas vraiment vivre un conte de fées, t'es loin d'un amour idyllique, mais ça te suffit parce que c'est vrai, enfin, pour toi, c'est vrai. Pour lui, t'es pas tellement sûre ... 13. En ces temps désastreux de crise, tu ne sais plus où donner de la tête entre tes répétitions de danse, les cours que tu donnes et la vie en général. Néanmoins, il t'arrive de te porter volontaire dans un des orphelinats de la ville, tu y passes quelques heures par semaine, rien de bien transcendant, tu aimerais faire plus. Durant ton temps là-bas, tu lis des histoires, tu joues à cache-cache et parfois, tu danses pour les enfants. T'essaies de leur donner ce qu'ils n'ont jamais eu, t'essaies de leur faire oublier dans quel monde on vit, t'essaies d'apporter un peu de lumière. 14. Tu voudrais apprendre à te battre, à te défendre. Tu sais que Seth ne pourra pas être là à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit pour te sauver la mise à chaque fois. Alors t'as envie d'être un peu indépendante. Tu voudrais trouver quelqu'un qui t'apprenne à te servir d'une arme, quelle qu'elle soit, qu'on t'apprenne deux ou trois coups, histoire que tu sois pas totalement désemparée si un soir tu te fais attaquer. T'as juste pas envie de toujours devoir compter sur les autres pour ta propre survie. 15. T'as l'impression d'être dans un film, parfois. Ou alors que tout ça, c'est un rêve et que tu vas pouvoir te réveiller dans un monde presque normal ou en tout cas, plus normal que celui-là. Tu te rends pas encore forcément compte de la vraie couleur de Détroit parce qu'on te couve encore comme une enfant. Même avec ta dégaine de lionne, on te garde en cage pour te protéger du monde extérieur. Alors tu sais pas vraiment, Stella, comment Détroit, elle est sale, comment Détroit fait vraiment peur. T'imagines des trucs par le billet des journaux ou quand tu vois l'état des vêtements de Seth, mais t'es encore trop loin de la réalité, Stella. T'es encore trop dans ton monde.


↝ VOTRE PSEUDO : le corps beau. ↝ PAYS : belgique. ↝ FRÉQUENCE DE VISITE : 7/7 h24 maggle . ↝ OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : j'suis fonda braaaah. ↝ T'AS PEUR DE QUOI ? : de toi au réveil (t'es pas très joli à regarder, sorry ). ↝ UN MOT A RAJOUTER : amen. ↝ CREDITS : issues, the worst of them (citations), shiya (ava), ??? (gif)


(c) killing me softly / 2017
Revenir en haut Aller en bas
 
STELLA ☆
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Si longtemps! [Stella]
» [Juillet] Pullip Tokidoki Super Stella
» Potins à gogo ~ ragot de la semaine n°2
» Stella Mows

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KILLING ME SOFTLY :: les âmes oubliées-
Sauter vers: