Partagez | 
 

 broken. (setella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: broken. (setella)   Sam 1 Avr - 16:13

broken
Seth & Stella

« T'es encore là physiquement, mais à part ça, je sais que c'est comme si t'avais fui ... » T'as à peine fini ta phrase que tu sursautes. Tes mains se resserrent autour de celles de Seth et ton cœur a un raté, pour toutes les plus mauvaises raisons du monde. Des bruits, en bas de l'immeuble. Tu tournes la tête en direction de ces bruits. Ces détonations, tu sais ce qu'elles représentent. Depuis quelques temps déjà, elles te sont de plus familières à toi, mais aussi à tous les autres habitants de Détroit. Des coups de feu, ici, près de ce qui te semblant être un lieu sûr. Te te voile la face, Stella, y a plus aucun lieu sûr dans cette ville, de jour ou de nuit, le danger rode à Détroit. Les yeux écarquillés vers la porte de la salle, tes mains scotchées à celle de Seth, t'oses à peine respirer. « C-c'était quoi ça ? » T'en oublies tes accusations, t'en oublies votre conversation. De toute façon, une énième discussion sans fin avec Seth, ça n'a pas de sens si vous mourrez tous les deux là comme des idiots. Tu sais pas te battre, Stella. Tu sais pas te défendre toute seule. C'est pas avec tes muscles de danseuse que tu vas pouvoir heurter quiconque pour sauver ta peau. « Qu'est-ce qu'on va faire ? » Ta voix tremble. Tu te retournes vers Seth, la détresse dans les yeux. Pendant toutes ces années, t'as eu la chance de ne t'être jamais fourrée dans un sale pétrin et la seule et unique fois où tu t'es retrouvée en mauvaise position, t'as eu la chance de tomber sur le brun. T'aurais pu mourir parce que t'en avais trop vu, mais il en a voulu autrement pour une raison qui te passe encore au-dessus de la tête. « J-je- Je veux pas mourir ici, Seth, pas ... pas comme ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
innocent les mains pleines

≡ à détroit depuis : 31/03/2017
≡ coups donnés : 185

≡ crédit : pando (av)

MessageSujet: Re: broken. (setella)   Sam 1 Avr - 20:17

broken.
stella & seth.

Elle fait mal Stella, tellement mal. Et lui, comme un con, il s’accroche. Il reste là à souffrir comme un idiot, au lieu d’essayer d’arranger la situation. Trop têtu. Trop con. Putain, qu’est-ce que ses paroles font mal. Il baisse la tête Seth. Il arrive pas à soutenir son regard. Il arrive plus. Elle a raison Stella. Il n’est plus qu’une présence physique. Seth, il se pointe, il fait les yeux doux, puis il se casse. Sa tête, elle est tout le temps ailleurs. Parce que dans le fond de son crane, ils sont pas à Detroit. Quelque part dans son esprit, Stella et Seth, ils sont pas maudits à rester coincer ici sans pouvoir s’échapper. Seth il rêve, mais il ne l’avouera pas. Non, pas à elle. Il ne veut pas la laisser aller dans ce genre d’espoir. Il veut qu’elle garde les pieds sur terre. Il ne veut pas la voir blessée. Parce que c’est ce qu’elle risque. Elle est trop naïve sa danseuse. Il veut lui dire Seth. Lui expliquer qu’il peut pas, tout simplement. Mais y’a ces détonations qui s’font entendre dans le bas de la rue. Et les doigts frêles de la blonde qui viennent serrer ses mains. Seth lui, il la fait pivoter, tente de l’éloigner de la fenêtre. Le besoin de la protéger plus fort que tout. Il fait de son corps un bouclier, comme si une balle perdue pouvait les trouver ici. « Reste derrière moi. » Lentement, il se rapproche de la fenêtre, faisant bien attention à ce qu'elle reste derrière lui. Son regard se baisse vers la rue en contre bas. Y'a un type qui court, qui cherche à se mettre à l'abri. Mais rien d'autre. « Putain Stella, personne va mourir. » Puis y'a une nouvelle détonation qui vient dire le contraire. Un cri dans la rue. Encore une fois, il s'approche de la vitre. Nouvelle vision. Trois hommes cagoulés, armes à la main. Et quelques mètres plus loin, un corps décoré de rouge. « On dirait un règlement de compte. » Seth, il se tourne vers Stella. Ses yeux, ils respirent la peur. Merde, elle n'est vraiment pas faite pour cette zone de guerre. Lui, il soupire, puis entoure son visage de ses doigts. Son regard, il vient se planter dans celui de la blonde. « Stella, regarde-moi. Ça va aller. Ça va aller. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: broken. (setella)   Sam 1 Avr - 22:41

Y a Seth devant toi, comme un bouclier. Tu l'as jamais vu comme ça, Stella. Il ne gaspille pas un seul mouvement. Il sait ce qu'il a à faire. C'est tellement rassurant de savoir que tu ne pas perdre la vie bêtement pour un timing pourri, c'est rassurant de savoir que tu as Seth de ton côté et en même temps, savoir d'où il tient ses habitudes, ça te fait frissonner. Seth, c'est pas simplement un gamin des rues qui fait un peu le rebelle pour montrer à papa et maman que c'est un dur. Seth, c'est un membre de gang. Seth, il ôte des vies, parfois, souvent. T'en sais rien, en fait, mais tu veux pas trop savoir. Personne ne va mourir. Il te dit ça d'un air sûr de lui et pourtant, tu lâches un cri quand t'entends encore une détonnation. Tu poses tes mains sur tes oreilles. C'est pas nouveau, Stella. Tu sais ce qu'il se passe à Détroit, mais t'as toujours eu l'impression que ça n'arrivait qu'aux autres, que c'était loin, que c'était pas pour toi. Mais maintenant, t'es juste à côté, tu peux plus nier, tu ne peux plus te voiler la face et te bercer d'illusions. Merde, Stella, tu vis pas dans les studios Disney. Ressaisis-toi ! Tu gardes tes yeux sur Seth qui guette ce qu'il se passe à l'extérieur. T'oses pas regarder par toi-même, trop peur de la dure réalité qui se passe en dehors des quatre murs de ton précieux studio. T'es terrorisée, t'as l'impression que ton coeur bat tellement vite qu'il va exploser, mais en même temps, t'as l'impression qu'il ralentit et que tu commences à perdre toute sensation dans ton corps. T'es secouée, Stella, complètement retournée par la situation. Tu sais pas ce que tu devrais dans ce cas-là. Si Seth avait pas été là, on t'aurait probablement retrouvée roulée en boule dans un coin de la salle.

« Stella, regarde-moi. Ça va aller. Ça va aller. » Ses mains autour de ton visage, ça te canalise, ça t'oblige à te concentrer sur lui et seulement lui. Mais Seth, il comprend pas. Tu secoues la tête de droite à gauche. « Non, non, non ! » Tu disais que la ville ne changerait pas et qui si ça devait arriver, ça serait pour le pire. Tu disais ça il y a quelques instants peine, mais t'étais pas préparée à ce que la réalité te mette à terre comme ça, Stella. Tu sais pas, en fait, tu sais rien du tout de ce qu'il se passe à Détroit, la nuit. T'as aucune idée du nombre de corps qu'on retrouve au petit matin, ou plutôt qu'on ne retrouve pas. Pour toi, ça ressemble aux films, c'est pas possible, ça peut pas être vrai. Mais dans quel monde, est-ce que tu vis, Stella ? « Je peux pas, Seth, je peux pas vivre comme ça ... » C'est un murmure, comme si t'avait peur d'être entendue par les hommes en bas. Tu trembles comme une feuille, Stella. Tu réalisais pas, pas du tout. T'as quitté ton pays de conte de fées et tu ne sais pas comment réagir maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
innocent les mains pleines

≡ à détroit depuis : 31/03/2017
≡ coups donnés : 185

≡ crédit : pando (av)

MessageSujet: Re: broken. (setella)   Dim 9 Avr - 20:24

broken.
stella & seth.

Son regard planté dans le sien. Il refuse de laisser ses yeux s'aventurer ailleurs que dans l'azur de Stella. Ses mains se resserrent sur son visage alors qu'il bouge de gauche à droite, comme s'il lui refusait ce geste. Seth, il veut pas la voir paniquer. Il veut pas voir cette peur dans ses traits. Ça lui fait trop mal. Parce Seth, il a l'impression de la piéger ici. Que c'est à cause de lui qu'elle est encore dans cette ville maudite. Il aimerait penser ça. Qu'elle s'accroche ici, simplement pour lui. Une idée malsaine, mais tellement agréable quand elle passe dans son crane. Même s'il sait très bien que c'est pas le cas. Parce que Stella, elle a tout ici. Sa famille, ses amis, la danse. C'est pas un crasseux comme lui qui la retient, loin de là. Quand Stella est dans les parages, y'a toujours cette putain de dualité qui se met en marche dans son cerveau. Il pense l'amour et son contraire Seth. Et tout ça, c'est Stella. C'est le pouvoir qu'elle a sur lui. Elle lui retourne le crane sans même s'en rendre compte. Elle sourit et sa tête, ça devient un champ de bataille. Il pense un truc. Puis l'inverse. Tout le temps. Un soupir passe ses lèvres. Pas d'impatience ici. Simplement de l'impuissance face à la situation. Parce Seth, il a toujours réussi à gérer dans des situations pareilles. Parfois il en est même à l'origine. Mais la danseuse, elle est pas constituée de la même manière. « Stella. Stella. » qu'il dit d'une voix posée. Pas un mot plus au-dessus de l'autre. Lui-même est surpris de son ton. Il cale son front contre le sien, ne laissant aucune échappatoire à son regard. « Tu risques rien, d'accord ? » La raison reste coincée dans sa gorge. Parce que ça lui fait toujours mal de lui rappeler ce qu'il fait. Bien sûr que quelques gamins armés iraient pas chercher la merde à un membre des Lost. Elle le sait très bien Stella. Y'a une certaine protection qui découle à fréquenter un type comme lui. Un avantage dans la masse de défauts. Puis Seth, il fait glisser ses bras dans le dos de la danseuse, serrant cette dernière contre son torse. Stopper ses tremblements. Empêcher son corps de continuer à produire ces soubresauts. « Je sais. » Y'a sa main qui vient se promener dans ses cheveux. Le geste suit un rythme de plus en plus calme, comme s'il voulait l'imposer à son cœur. Il la serre Stella. Son visage, il vient se nicher dans sa nuque. Elle sent bon Stella, tout le temps. « Je sais. » qu'il répète. Dehors, l'agitation continue. Mais Seth, il se concentre uniquement sur Stella. L'éloigner de tout ça, même si c'est seulement par la pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: broken. (setella)   Lun 10 Avr - 18:56

T'étais pas prête. T'étais pas prête à la brutalité du monde. T'étais pas prête à ce que ça se passe juste à côté de toi, Stella. Tu t'y attendais pas. T'étais pas préparée. T'es toujours à vouloir aider les autres, Stella. Toujours à vouloir tendre la main à ceux qui en auraient besoin. C'est pour ça que t'héberges Johanne et sa petite sœur, le temps qu'elles trouvent un appartement. C'est pour ça que tu vas à l'orphelinat pour jouer avec les enfants. C'est pour ça que tu vas voir les patients à l'hôpital qui n'ont plus personne. Tu veux changer les idées des gens, faire comme si Détroit, les gangs et tout ça, c'était pas vraiment là. Même avec Seth, parfois, t'oublies ce qu'il fait la nuit quand il n'est pas avec toi.   Tu sais très bien, mais t'as jamais voulu te l'admettre vraiment. Tu sais ce que Détroit cache, mais tu voulais pas voir la réalité en face. Seth, il saisit ton visage. Son front contre le tien, tu déglutis bruyamment. Tes yeux vacillent de son iris gauche à la droite, sans savoir où se poser. Il te prend dans ses bras pour te calmer et l'espace d'un instant, tu te sens apaisée. Il te répète qu'il sait, mais t'es sûre qu'il se doute pas vraiment à quel point t'es dévastée. Y a une tornade à l'intérieur qui ravage tes tripes, Stella. T'as vu des choses, tu sais des choses et pourtant, la violence du jour, elle te surprend encore et toujours. Tu te redresses doucement pour le regarder dans les yeux. Seth, il est beau. Seth, il t'aura presque fait oublier ce qu'il se passe dehors avec ses mots et ses caresses dans ton dos. Sauf que c'est trop tard, Stella, y a la détresse qui a teinté ton visage. « On devrait faire quelque chose, non ?! » T'es revenue à toi, Stella le cœur sur la main, Stella qui veut sauver le monde mais qui sait rien faire à part danser. « On- On devrait appeler la police ! Ou ... Ou tu pourrais faire quelque chose, toi, non ?! » Le toi n'implique pas simplement Seth. Pour la première fois de ta vie, tu parles de lui pour ce qu'il fait vraiment, pour la première fois de ta vie, tu parles de qui il est vraiment. Tu sais pas trop ce que t'imagines, Stella, tu sais pas trop ce que vous devriez faire, mais maintenant que t'es consciente du monde, tu peux pas les laisser tout casser comme ça, pas dans ta ville.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
innocent les mains pleines

≡ à détroit depuis : 31/03/2017
≡ coups donnés : 185

≡ crédit : pando (av)

MessageSujet: Re: broken. (setella)   Jeu 13 Avr - 21:31

broken.
stella & seth.

Il aimerait rester là pour toujours Seth. Rester planté là, les pieds fixés sur le parquet, à serrer Stella dans ses bras. Y'a cette impression que le temps s'est arrêté. Que Stella et lui, ils sont coincés à l'abri ici, pour toujours. Le monde pourrait s'écrouler qu'eux resteraient debout, contre vent et marrés. Puis quand elle s'écarte, c'est son monde à lui qui s'écroule. Elle n'est pas loin Stella, mais il a l'impression qu'elle est à des kilomètres. Son regard de nouveau dans le sien, ça le rassure, dans un sens. Il a toujours peur de la voir partir Stella. Qu'un jour elle comprenne qu'il est pas un type pour elle. Stella, elle a beau lui dire qu'elle veut pas de prince, mais c'est pourtant ce qu'elle mérite. Pas un petit merdeux comme lui. Putain, qu'elle est belle. Il aimerait tellement lui dire. Lui répéter, encore et encore. Puis sa supplique qui vient tout foutre en l'air. Faire quelque chose. Pas le genre de truc qui lui viendrait à l'esprit. Seth, il a pas que ça à faire que de se méler des règlements de compte des autres. C'est pas son soucis. Sa tête, elle vient bouger de gauche à droite. Refus catégorique. « Pas ma place. Pas mon rôle. » Puis ses lèvres, elles se scellent. Son visage aussi il se ferme. Le naturel qui revient. Les paroles de la danseuse qui ne lui plaisent pas. Alors Seth, il fait la gueule, car il est bon qu'à ça. Il s'éloigne de Stella. Lâche son contact, à contre cœur. Puis il se rapproche de nouveau de la fenêtre. Le silence pesant qui s'installe. Il le connait que trop. Il supporte plus de le sentir. Ça passe au-dessus de ses habitudes. Alors il cherche à le combler. Se justifier. « Les gars plus haut que moi apprécieraient pas. » L'excuse de la hiérarchie, alors que Seth, il cherche même pas à monter dans les rangs. Puis y'a une nouvelle détonation qui vient déchirer le nouveau silence. Seth, il se s'étonne de se voir sursauter. Rapidement, il se tourne vers Stella. Toujours ce même réflexe. La protéger, la sauver de cette ville à la con. « Faut pas qu'on reste ici. On peut sortir par où ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: broken. (setella)   Sam 15 Avr - 23:17

Seth et Stella. Stella et Seth. Ça ne fait que quelques mois seulement. T'as l'impression d'être une collégienne amoureuse de la star du lycée, le genre d'histoire à la con qu'on ne voit que dans les films. T'as l'impression d'être complètement stupide quand t'es avec le brun, même si t'essaies de faire la forte (et que ça foire à chaque fois). Ça fait pas longtemps que vous vous connaissez et pourtant, t'as l'impression que Seth, durant cette courte période de temps, il a eu le temps de retourner ton monde entier. Y a plus rien qui n'a de sens s'il n'est pas là, plus rien qui n'aura de sens s'il est trop loin. T'as perdu toute indépendance. Seth, c'est comme une drogue, t'as besoin de ta dose. T'as l'impression d'avoir eu le temps de ressentir mille et une émotions avec lui. Totalement ravagée par un ras-de-marée de sensations. Surtout ce dernier mois où vous vous engueuliez toutes les semaines pour un oui ou un non. Tu pensais que c'était fini ses histoires stupides après sa promesse qu'il ne partirait plus, mais voilà que sous tes yeux, il s'éloigne encore de toi. Ça ne devrait plus t'étonner à force, mais comme à chaque fois, t'as un pincement au cœur. La bouche entrouverte, les sourcils froncés, tu ne sais quoi lui dire. Les mots te manquent et tu laisses le silence s'installer. Tu laisses le silence vous séparer. T'aimerais lui demander pourquoi il ne veut pas et comme s'il lisait dans tes pensées, il te dit que ses supérieurs n'apprécieraient pas.

Un coup de feu, encore. Tu sursautes. Tu fermes les yeux. T'imagines cette personne ou ce groupe de personnes qui est en train de se faire abattre en bas alors que tu es tranquillement en train de discuter avec un membre de gang. Un goût amer dans la bouche, un goût d'impuissance. Il veut fuir. Tu secoues la tête. Tu le prenais pour un dur et voilà qu'il choisit la solution facile. « Je ... » Tu inspires profondément. T'es pas sûre que t'as envie de lire, mais tu sais que tu ne peux pas rester là, pas comme ça, Stella. Tu secoues la tête, de manière plus vive cette fois. Tu t'arrêtes pour le fixer, droit dans les yeux. Tu veux voir sa réaction lorsque tu lui demandes : « Et si c'était moi, en bas, Seth, tu ne bougerais pas non plus parce que tes supérieurs n'apprécieraient pas ? » Tu scrutes son regard noir. Tu ne sais pas trop ce que tu cherches dans ce puits sombre. Tu veux juste qu'il te confirme que ce n'est pas juste un mouton de gang qui suit les ordres juste parce que c'est comme ça. Tu veux qu'il te prouve qu'il est un peu humain en-dessous de cette carapace. Merde, Stella, tu sais pas ce que tu cherches. Mais putain, t'as peur de ce que tu vas trouver. «  Tu me laisserais mourir, moi, juste parce que c'est pas ta place ? Pas ton rôle ? » Tu croises les bras sur ta poitrine. T'appréhendes tellement ce qu'il va te répondre. Tu lui as ouvert ton cœur à ce gars. Tu lui as dit des mots que tu n'as jamais dit à d'autre. Tu lui as donné ce que tu n'avais jamais donner à d'autre. «  T'imagines si demain on me dit qu'une de mes élèves a été tuée juste devant les portes du studio ?! J'fais quoi moi ? » Tu lèves les bras vers le ciel avant de les laisser tomber mollement. «  Si tu veux briser ta promesse ... » Ta gorge se noue. T'as pas envie de continuer ta phrase. T'as envie de te donner une baffle et pourtant ... «  Vas-y, pars. Mais moi, je peux pas partir comme ça, Seth »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
innocent les mains pleines

≡ à détroit depuis : 31/03/2017
≡ coups donnés : 185

≡ crédit : pando (av)

MessageSujet: Re: broken. (setella)   Lun 17 Avr - 15:43

broken.
stella & seth.

Tête baissée. Il renifle. Il le dira pas à haute voix, mais elle a raison Stella. Si c'était elle dans cette rue, la situation serait bien différente. Seth, il hésiterait pas. Pas la moindre seconde. Quitte à rameuter d'autres membres des Lost Children. Quitte à mettre en danger sa relation avec elle. Mais Seth, il bougerait ciel et terre pour qu'elle soit en sécurité. Seth, il ira dans la bataille à corps perdu, il ira s'jeter dans les bras de la mort s'il le fallait. Parce qu'il est amoureux d'elle, tout simplement. Putain, qu'est-ce qu'il l'aime. Et pourtant, ces trois p'tits mots, ils lui écorchent la gueule comme du verre brisé. Il a beau se le répéter, essayer de se caler cette idée dans le crane, mais elle revient toujours. Il l'aime Stella. Plus que le gang. Plus que sa famille. Plus que sa propre vie. Stella, c'est l'étoile qui vient éclairer la noirceur dans laquelle il s'était plongé y'a bien des années. Alors ouais, si c'était elle qui était en danger à ce moment, ça ferait bien longtemps qu'il aurait accouru, qu'il aurait distribué coups et blessures sans faire attention à son propre corps. « Non. » qu'il répond pourtant. Trois simples lettres, c'est tout ce qui passe ses lèvres. Parce que c'est pas lui. Seth, il ira jamais s'expliquer. Il ira jamais détailler les raisons de ses actions. Non, il la laissera pas mourir. C'est tout ce qu'elle a besoin de savoir Stella. Il va pas aller faire un argumentaire sans fin. La réponse est non, simplement non. Il fuit son regard. Détourne les yeux. Ses pupilles, elles se baladent un peu partout dans la pièce. Ça passe du mur qui commence à s'effriter aux morceaux de verres éparpillés sur le sol, résidus du miroir brisé quelques minutes plus tôt.

Puis Seth, il finit par s'prendre la tête dans les mains à la réplique de Stella. Ses mots, ils sonnent comme un ultimatum. Il a l'impression qu'ils se succèdent depuis quelques jours. Stella, elle se fait combattante. « J'en sais que dalle Stella, c'pas ma faute si cette ville c'est d'la merde ! » Ses mains, elles viennent glisser le long de ses joues avant de tomber de chaque côté de son torse. Les bras ballants. « J'peux pas surveiller jour et nuit cet endroit, j'suis pas un flic. » Seth, il a pourtant une pointe de tristesse pour ces gamines qui s'retrouvent à grandir dans un lieu pareil. Ces mômes qu'ont connu que la pauvreté et la crasse de la ville. C'est pas un héros Seth. Putain, il est même pas capable de tenir une promesse. Il commence à marcher. A tourner, comme un lion en cage. Il dit rien. Il marche. Quelques regards vers la fenêtre de temps en temps. Stella, il continue de l'éviter. Car à la seconde où ses yeux se poseront sur son visage, il pourra plus agir de son plein gré. Il analyse Seth, cherche les informations sur la situation. Plusieurs silhouettes en bas de la rue. Quatre ou cinq, il est pas certain. Puis il s'arrête, fixe son reflet dans la fenêtre. « Ma promesse tient toujours. C'est juste que… » Y'a un soupir qui s'échappe de ses narines. Des cris en bas. C'est qu'une question de secondes avant qu'un nouveau de feu retentisse entre les murs. « J'suis tout seul Stella. Tu veux que j'fasse quoi avec mon pauvre couteau ? » Cette fois, il se tourne. Il reprend contrôle. Ses yeux se posent sur elle, sur son visage si innocent. Seth, il est à chaque fois bouleversé par sa beauté, malgré toutes les fois passées à l'admirer. Quelques secondes qui passent. Quelques secondes pendant lesquelles il reprend un minimum de contenance. « Y'a cinq types en bas putain ! Malgré toute ma bonne volonté, j'serai mort avant de toucher au troisième. » Il secoue la tête. C'est non. Il n'ira pas. Il se rapproche, un peu plus. Sa main droite, elle vient glisser le long de l'avant bras de la blonde pour finalement prendre la sienne. « Je sais Stella, je sais que c'est dur de fermer les yeux sur ce qu'il se passe. Mais à un moment, faut savoir faire profil bas et pas jouer aux héros. » Son ton, il est autoritaire, mais il reste posé. Il veut pas hausser la voix. Pas sur Stella. Ses mains retrouvent le chemin de ses joues décorées de taches de rousseur, ses pouces se promènent délicatement sur sa peau porcelaine. Son regard, il est de nouveau fixé dans le sien. « S'il te plait Stella, dis-moi par où on peut sortir sans se faire voir. » Il lâche pas ses yeux. Il refuse de la laisser divaguer ailleurs. Elle doit se concentrer sur lui, et uniquement sur lui. Stella, elle doit oublier son bon sens, pour une fois dans sa vie. Parce que Seth, il hésitera pas à utiliser la force pour la sortir intacte de ce merdier. Parce que Stella, elle est plus importante que leur relation. Parce que sa santé et son intégrité physique, c'est tout ce qui lui importe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: broken. (setella)   Ven 21 Avr - 1:28

Spoiler:
 

Non. C'est tout ce qu'il te répond. Ça te rassure et d'un autre côté, c'est juste pas assez. Tu t'attendais à plus, t'attendais à ce qu'il te suive pour agir, changer les choses, sauver le monde. Tu t'offusques de ses paroles. C'est pas de sa faute, mais il y contribue pas mal, Seth. Tu fermes les yeux. Tu veux pas te souvenir. Tu veux pas penser plus loin que ça. Tu sais ce qu'il fait et c'est déjà trop pour toi. Tu le sais depuis des mois, mais pour lui, pour vous, pour toi, t'as rangé l'idée dans un coin de ta tête pour l'oublier. Comme si ça allait la faire disparaître, cette réalité. Tu lui as dit que tu t'en fichais mais c'est plus difficile que tu pensais de passer au-dessus de ça. C'est pas comme s'il t'avait avoué qu'il était drogué, c'est carrément une autre catégorie de vice, ça. Tu ne peux pas le faire en claquant des doigts. T'es pas certaine que tu peux le faire tout court.

Il est pas flic. Tu rouvres les yeux pour le regarder. Sans blague qu'il est pas flic. Lui, il est de l'autre côté de la justice, celui où on fait sa justice soi-même. Et encore, c'est même pas sa justice qu'il défend Seth, c'est celle d'un gang, celui d'un groupe qui prône la violence. Tu comprends pas pourquoi il reste là-bas. Tu comprends pas comment il a pu se retrouver là. C'est loin d'être un stupide pourtant, tu questionnes ses choix de vie. Tu te demandes s'il t'a pas choisie pour se rassurer parfois. Tu sais pas ce que tu fais là, avec lui, Stella. C'est une évidence que t'as pas ta place dans son monde. Tu t'en rends compte un peu plus tous les jours, surtout aujourd'hui, surtout après tout ça. Ça te brise le cœur rien que d'y penser. T'aurais pu en faire abstraction, peut-être, t'en es même pas sûre, dans un autre monde. Mais à Détroit où tout s'écroule, c'est pas possible pour toi. Avant, ça s'écroulait loin de toi, Stella, tu savais pas. Mais aujourd'hui, c'est littéralement sous tes yeux que ça se passe. La boule au ventre, tu peux pas fuir. Tu peux pas choisir l'option facile quand toute ta vie, on a fait ce choix à ta place.

Il s'approche de toi. Tu passes tes mains dans tes cheveux. T'es dépassée par tout ça. Complètement dépassée. Tu l'aimes. Tu l'aimes à en crever. Tu donnerais sans doute ta pauvre vie pour lui. Mais t'as l'impression que vous êtes pas nés dans le même monde, t'as pas l'impression que vous vivez dans les mêmes dimension. T'as l'impression d'être dans le film Upside Down où deux univers cohabitent sans vraiment jamais se toucher et dès qu'un habitant passe dans l'autre univers, doucement, il se met à brûler. C'est ça que tu ressens un peu. Tu brûles de l'intérieur, Stella. Tu secoues la tête en fermant les yeux, toujours les mains emmêlés dans tes cheveux. « Je sais pas ce que j'attends de toi ... » Tu sais pas. T'en sais rien du tout, Stella. Tu parles de maintenant et de tout le reste aussi. Tu sais que c'est la première fois que tu te retrouves dans une situation pareille, mais t'es consciente aussi que ça ne sera pas la dernière et tu ne sais pas ce que tu attends du futur. Tu sais pas ce que tu attends de Seth, tu ne sais pas quoi lui demander. Tu ne sais même pas si t'es vraiment en droit de lui demander quoi que ce soit. « Je ... » C'est à peine audible. Tu sais pas ce que tu veux répondre. T'as rien à dire. Tu sais pas ce que tu lui demandes à Seth, tu sais pas ce que tu attends. Tu sais pas. Tu sais pas. Tu sais rien.
C'est trop pour toi.

T'as l'impression que tu vas exploser.  

Ta lèvre inférieure qui tremble. Tu sens encore les larmes qui montent. T'es tellement faible, Stella, c'est fou. Comment tu veux survivre dans un monde pareil en pleurant tout le temps. Tout le monde n'aura pas pitié de tes beaux yeux bleus comme Seth, il y a six mois. T'auras pas ton entourage pour te protéger tous les jours. La réalité de frappe de plus en plus fort en pleine figure. C'est trop. Tu peux pas porter ce poids sur tes épaules, Stella. T'en es pas capable. Rien que d'y penser, t'as ton estomac qui se retourne. Tu sursautes au contact de ses mains sur ta peau. T'oses pas rouvrir les yeux. T'en as pas envie.  Mais tu le fais quand même lorsque ses pouces se promènent sur tes joues. Y a son regard sombre qui plonge dans le tien et t'as l'impression que ton cœur explose.

« S'il te plait ... » T'as la voix qui tremble. « Me laisse pas avec ces morts sur la conscience ... » Tu finis pas ta phrase, mais tu sais, Stella. Oui, tu sais. Que t'y survivrais pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
innocent les mains pleines

≡ à détroit depuis : 31/03/2017
≡ coups donnés : 185

≡ crédit : pando (av)

MessageSujet: Re: broken. (setella)   Mar 25 Avr - 22:35

Spoiler:
 
broken.
stella & seth.

Elle fait peine à voir Stella. Et lui, il se retient d’la serrer dans ses bras. D’la tirer de tout ce merdier, d’la faire partir ailleurs, mentalement ou physique. Il se retient de l’embrasser. De la faire penser à autre chose. Il se permet que dalle Seth, car il veut garder un minimum de concentration. Impossible pour lui de laisser son esprit et son attention divaguer ailleurs, alors qu’ils sont peut-être en danger de mort. Il sait bien que y’a peu de chance qu’une balle perdue les atteigne ici, à cette hauteur. Mais Seth, il croit tellement en sa malchance qui refuse de prendre le risque. Puis comme pour accompagner sa pensée, il décale légèrement Stella. Il tente de la rapprocher un peu plus près de la porte. Lentement, mais sûrement. Il veut pas qu’elle se rende réellement compte de son geste.

Il a un haussement d'épaules Seth. Lui non plus, il sait pas ce qu'il attend d'elle. Est-ce que y'a quelque chose de toute façon ? Il en est même pas certain. Lui tout ce qu'il veut, c'est l'avoir près de lui, c'est tout. Il le dira jamais à haute voix. Il lui dira jamais, à elle. Parce qu'elle s'accrocherait encore plus. Elle se piégerait encore plus entre ses doigts. Seth, il serait pas contre cette idée. Qu'elle soit toujours là Stella. Il aimerait bien être assez égoïste pour faire en sorte que ça se passe comme ça. Mais il peut pas s'y résoudre. Il a l'impression d'être un boulet, qui cherche à la garder au sol, alors qu'elle pourrait s'envoler. Si lui il sait pas ce qu'il attend d'elle, comment Stella elle pourrait savoir pour son cas à lui ? Il a bien envie de lui répondre rien. Parce qu'après tout, c'tout ce qu'il peut lui donner. Rien. Parce qu'il a que dalle à revendre Seth. Les effusions d'amour, les paroles romantiques. Tout ça, c'est pas lui. C'est pas des trucs que Stella elle est prête d'avoir si elle continue de fréquenter un gars comme lui. Alors il ferme sa gueule. Encore et toujours. Il reste muet Seth. Il a trop parlé ces dernières minutes. Il a rempli son quota. Et pourtant, y'a plein de mots, pleins de phrases qui se bousculent dans son crane. Trop de trucs qu'il a envie de lui dire. De lui expliquer. Si seulement il en avait la patience et le courage. S'il avait pas cette fierté à la con lui interdisant de parler de ses sentiments.

Elle chiale Stella, encore. Et lui, il soupire, encore. C'toujours le même schéma avec les deux. C'est perpétuel. Ça se répète, encore et encore. Et lui, ça le soule. Il sent qu'ça monte. Seth, il sert la mâchoire, il détourne le regard. Les yeux fixés sur le parquet. Et Stella, elle en rajoute, de sa couche d'innocence. Sa naïveté, qui finira par la faire tuer, un jour ou l'autre. Il arrive pas à se décoller cette image de la tête. Celle de son corps frêle et sans vie. Aspirée par cette putain de ville. « Arrête. » qu'il dit d'un ton posé. Mais sa voix, elle trahit son énervement. Il expire Seth, mais ça sert à rien. « Arrête ! » qu'il hurle finalement. Il s'prend la tête dans les mains, regarde le sol. Quelques secondes, puis de nouveau, il plante ses yeux dans ceux de la danseuse. Sa danseuse. « J't'en supplie Stella. Ouvre les yeux putain ! Regarde la ville dans laquelle on vit ! Tu crois que tout peut s'arranger juste parce qu'on veut pas avoir des morts sur la conscience ? » Il a le sourire aux lèvres. Il rigolerait presque. Y'a les nerfs qui lâchent, complètement. Il a envie de la secouer. Lui remettre les idées en place. Lui faire comprendre que Detroit, c'est loin d'être une ville de justiciers et de règles. Elle s'est trop longtemps voilée la face Stella. Lui, il en peut plus. Il en peut plus de la voir comme ça. De voir ses espoirs s'faire décimer un peu plus chaque jour. Il en peut plus de la voir essayer de rester heureuse malgré tout. Il en peut plus de la voir croire en quelque chose qui n'existe même plus. Il a tellement de choses sur le cœur, tellement de trucs à lui sortir, à lui faire comprendre. Mais Seth, il a pas le tact qu'il faut. Il peut pas lui sortir d'un trait qu'il verra sûrement pas ses vingt-cinq ans s'il continue à vivre comme ça. Il peut pas lui dire qu'elle va se faire salement avoir un jour. Bordel, il peut pas lui dire que son père est un Merry Men. Y'a un grognement qui s'échappe de ses lèvres. Plus agressif qu'il ne voudrait. « J'en peux plus ! J'en peux plus de te voir comme ça, à espérer que tout ce passe bien ! C'pas une vie ça merde ! » Il fait un pas en arrière, puis un autre. Il se fait même plus confiance à lui-même. Il hésite à lui tourne le dos. Il tangue d'un pied sur l'autre. Seth, il fait même plus gaffe à ce qui se passe dehors. Trop occupé à généraliser l'état général actuel de la ville. Puis enfin, il arrête de gigoter. Droit sur ses jambes, mais le regard ailleurs. Ses yeux qui refusent de se poser sur le visage de la blonde. Il veut pas voir son expression. Pas avec ce qu'il est en train de lui dire. Il veut pas voir cette déception dans son regard. C'qu'il redoute depuis qu'ils sont ensemble. « T'es complètement naïve Stella. Putain rends-toi compte deux minutes. Regarde un peu autour de toi. Partout où tu vas, y'a des crimes. » Sa voix, elle est plus posée cette fois. Il tente de se maîtriser. Il veut pas lui faire peur, mais il sent bien que c'est déjà fait. Il peut plus faire machine arrière maintenant. Faut qu'il déballe tout Seth. « Comment tu peux pas te rendre compte de tout ça Stella ? Bordel, t’es amoureuse d’un tueur ! » Cette fois, il tourne la tête. Il la regarde. Il veut la voir réagir à ça, au moins à ça.

Ces sentiments qu'elle avait évoqués un peu plus tôt. Ces mots qu'il avait refusé d'entendre. Le voilà à les réutiliser contre elle, pour appuyer son propos. Seth, il prend enfin un moment pour réfléchir. Pour penser aux dernières minutes qui viennent de s'écouler. Et il s'rend compte de tout ce qu'il vient de sortir. Alors il refait un pas en arrière. Il cherche à s'éloigner d'elle. Est-ce qu'il a peur de sa réaction ? Sûrement, alors qu'il sait même pas à quoi s'attendre. Il sait pas si elle va pleurer encore plus. Si elle va hurler plus fort que lui. Il a trop peur de la voir partir. De réagir comme lui comme quand il n'est pas d'accord avec ce qu'on lui dit. Seth, il a peur que Stella l’abandonne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: broken. (setella)   Jeu 27 Avr - 23:33

Tu doutes, Stella. Tu doutes de plus en plus de Seth, des autres, de cette ville dans laquelle tu as grandi et pire que tout, tu doutes de toi. Tu doutes de tout parce qu'on t'oblige à douter. On t'afflige de visions qui sont trop dures pour tes pauvres yeux bleus. T'es au courant, mais tu nies le tout. Tu veux pas voir la réalité en face. T'as peur de t'avouer la vérité. T'as peur de ce que devient ton monde. T'as peur de ne pas être capable d'évoluer avec celui-ci alors que tout le monde se renforce, pendant que toi, tu tombes à genoux. T'as peur d'avoir contribué à cette chute pendant que tu niais les faits, Stella. T'es tout aussi responsable que les autres, au final. T'a rien fait, rien dit. Tu t'es terrée dans la joie de vivre qu'il te restait. T'es un monstre, Stella. Trop faible pour riposter, trop égoïste pour attaquer. Tu t'enfonces sur un territoire inconnu où tu te fais piétiner d'un côté et de l'autre.  T'es faible, Stella. T'es pas faite pour Détroit. T'es pas faite pour cette violence, pas faite pour vivre dans le noir, pas faite pour vivre pour une lueur d'espoir déjà éteinte. Même les étoiles ne brillent plus assez fort pour te rassurer.

T'as bêtement cru que Seth, il serait suffisant pour te rassurer. Ça fonctionnait au début. Tu te rattachais à lui comme une ancre à un bateau, mais l'effet s'est vite estompé, la chaîne s'est vite rouillée. C'est difficile de s'accrocher en mer quand la marée est haute et en pleine tempête. Toujours la même danse entre vous deux. Y a jamais rien de stable dans ton monde, certainement cette relation foireuse. Tu prétends que Détroit est une ville comme les autres alors que peu importe où tu poses ton pied, Stella, tu vois des dalles brisées, des tâches de sang plus ou moins fraîches, une galaxie d'hématomes sur les corps de tes voisins. Tu fais mine d'être aveugle quand tu sais pertinemment que t'as jamais été aussi clairvoyante. Tu sais tout, tu vois tout. T'oses pas l'accepter. Tu veux pas. Tu peux pas. Tu sais pas si ton cœur l'accepterait. C'est ton monde qui se renverse, tout ce en quoi tu crois qui s'écroule.

Seth, il te confirme le tout quand il hurle. Y a sa voix qui rebondit sur les murs. Ton corps qui tressaillit. C'est la première fois qu'il hausse la voix comme ça sur toi, il te semble. Ou en tout cas, c'est la seule fois où c'était aussi violent. C'est peut-être l'écho qui a rendu ça plus dramatique que s'en avait l'air, c'est peut-être tes émotions à fleur de peau qui te font prendre tout trop sérieusement. Il plante ses yeux dans les tiens et c'est presque comme une claque dans la gueule. Ça fait la même chose à chaque fois que le ton monte un peu entre vous et que la tension est palpable. Ses yeux sombres quand ils se posent sur toi, Stella, t'as l'impression d'être la personne qui vaut le plus au monde, puis il y a d'autres fois, comme maintenant, où t'as l'impression que si c'était physiquement possible, tu brûlerais sous son regard. Tu déglutis, Stella. Seth, il te balance des mots durs à la figure. T'en perds tes couleurs. Tu sais, tu sais que tout ce qu'il te dit est vrai. T'as juste besoin de plus de temps que d'autres pour accepter la réalité. Sauf que ce temps-là, Stella, t'as pas vraiment la luxure de l'avoir. La ville est en ruine, faudrait être aveugle pour as le voir et pourtant, toi, tu faisais comme si. Pour ton bien, ta santé mentale. Mais voilà, Seth, il balaie tous tes efforts. Comme toujours, il te renverse avec ses mots bien placés.

Tu le vois reculer et pour la première fois, tu te surprends à espérer qu'il s'en aille. T'as plus envie de l'entendre, Stella. T'as plus envie qu'il soit là. Il te rassure plus du tout. Il y a tes larmes qui roulent en silence alors que les mots de Seth, ils te violentent. Oui, tu le prends mal, Stella. Tu le prends mal parce qu'il a voulu te tenir à l'écart et maintenant que tu veux y rester, il te veux dedans. C'en est à s'arracher les cheveux. Ils ont tous voulu ça pour toi et maintenant, on s'étonne que tu débloques, que vous débloquiez tous. Tu passes ta main tremblantes sur tes joues pour effacer les traces de ta faiblesse, mais elles réapparaissent tout aussi vite.

« Comment tu peux pas te rendre compte de tout ça Stella ? Bordel, t’es amoureuse d’un tueur ! » Tu recules par réflexe. Le bouche entrouverte, les larmes qui floutent ta vision. T'es blessée, Stella. Tu comprends plus où il veut en venir. Tu pensais qu'il voulait juste te faire comprendre que la vie n'est pas rose, que Détroit n'est pas belle et que les choses n'iront pas en s'arrangeant. Mais là, c'est autre chose. Il veut te faire fuir. Comme à chaque fois. Mais cette fois, t'as même pas envie de riposter. T'as pas envie d'hurler. T'as l'impression qu'on t'a volé ta voix, ton corps, tout. T'as l'impression d'être spectatrice de la scène et pourtant, c'est bien les yeux durs de Seth qui sont plantés dans les tiens et pas dans ceux d'une autre. C'est bien à toi qu'il a balancé ces atrocités. C'est bien à toi qu'il a rappelé que tu t'étais amourachée d'un mauvais ... D'un tueur comme il venait si bien de le dire.

Tu baisses les yeux et tu passes ta langue sur tes lèvres sèches. T'es sans voix. Tu sais pas quoi lui dire parce que tu sais qu'il a raison, qu'il a toujours eu raison. T'es bête, Stella. Toi aussi, t'avais raison, au début, de l'éviter comme la peste. T'avais raison de refuser de le voir ou de lui parler. Tu sais même plus pourquoi t'as craqué. Tu sais même plus pourquoi t'es tombée amoureuse de lui, Stella. Tu sais que tu l'aimes. Tu sais que tu ferais n'importe quoi pour lui (ou presque). Mais tu comprends pas. Ça n'a pas de sens. T'aurais du continuer à lui dire non. T'aurais du ignorer son existence. Mais t'es une curieuse, Stella, on t'a toujours dit que c'était un mauvais défaut.

Tu finis par hocher la tête de haut en bas. T'essuies tes larmes encore une fois avant de poser ton regard sur lui. Tu fermes la bouche. Puis tu la rouvres pour avouer : « C'est vrai. » Tu acquiesces d'un mouvement de la tête encore une fois. « T'as raison. » T'es oppressée, Stella. Tu te retiens de vraiment respirer. T'as un poids sur la poitrine. T'as juste envie de t'enfuir en courant. T'as juste envie de quitter la scène dans le même style que Seth le ferait (et le fera toujours, tu le sais). Tu déglutis, toujours tes rétines posées sur son visage. « T'as totalement raison, en fait. » Tu pinces tes lèvres. Ça te fait du mal de l'admettre, mais tu sais. Tu le quittes des yeux pour te diriger vers ton sac qui se trouve près des barres. « C'est pour ça que je vais appeler la police et qu'après je m'en irais et qu'on ne se reverra plus jamais, Seth. » Tu dis ça sur un ton calme comme si tu parlais d'un devoir d'histoire. Ces mots te brûlent la gorge. Tu t'accroupis pour sortir ton portable et tu commences à taper les trois numéros. « Comme tu le dis, c'est pas une vie. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
innocent les mains pleines

≡ à détroit depuis : 31/03/2017
≡ coups donnés : 185

≡ crédit : pando (av)

MessageSujet: Re: broken. (setella)   Mar 9 Mai - 23:09

broken.
stella & seth.

La voir reculer comme ça, ça le blesse. C'est pourtant ce qu'il voulait depuis un bout de temps. C'est sur quoi il avait concentré ses efforts. Eloigner Stella. Il pensait plus qu'à ça ces dernières semaines. Mais maintenant qu'il se retrouve dans cette situation, il est pas sûr d'être allé dans la bonne direction. Seth, il veut pas voir Stella s'éloigner. Seth, il a besoin de Stella. Il a besoin qu'elle soit là, toujours avec lui. Il est pas con. Il sait très bien que si elle s'éloigne ce soir, c'est pour toujours. Leur relation, elle sera terminée. Rien de plus. Rien de moins. Terminé Stella et Seth. Terminées les engueulades pour un rien, les histoires à la con. Terminées les visites tardives, les ébats camouflés dans la chambre de la danseuse. Il serre la mâchoire Seth. Il cherche à retenir les mots qui se bousculent dans son crane. Je t'en supplie Stella, m'abandonne pas. Parce que sans elle, il sait très bien qu'il fera plus gaffe. Qu'il cherchera plus à se défendre. Il laissera couler Seth. Jusqu'à finir comme un cadavre abandonné au coin d'une ruelle. Seth sans Stella, c'est qu'un gamin inconscient. Stella, c'est la seule chose qui lui reste à perdre.

Il peut pas s’empêcher de la suivre. Il l’a blessée. Il l’a voulu. Il le regrette. Seth, il tente de la retenir. Il tend le bras alors qu’elle s’éloigne, mais ses doigts, ils font qu’effleurer la peau de la blonde. Y’a une décharge qui passe dans sous sa peau. Il baisse les yeux Seth. C’est elle qui a raison, pas lui. Seth, il s’est laissé embarquer par la noirceur de Detroit. Seth, il fait plus gaffe aux horreurs qui se passent tant que ça ne le concerne pas directement. Bien sûr qu’elle a raison. Faudrait intervenir. Stopper le carnage qui se passe juste en bas de la rue. Mais c’est pas comme ça que ça fonctionne ici. Et c’pas parce qu’elle a raison qu’il faut agir dans ce sens. Seth, il s’est fait une raison depuis le temps. Elle s’apprête à partir Stella. Ses mots, ils lui font mal. Aussi mal que les siens, à lui. Elle se venge. Et bon sang, qu’est-ce que ça lui fait mal. Elle s’est endurcie, comme si elle avait pris exemple sur lui et son je m’en foutisme. Seth, il vient poser sa main sur la sienne. L’empêcher de partir ou d’appeler les flics ? Les deux, sûrement. Ses doigts, ils se referment sur les siens. Son regard, il se plante dans le sien. « C'toi qu'a raison Stella. » qu'il dit. Pas un mot de plus. Pas plus d'explication de sa part. Il sait très bien qu'elle va comprendre. Ou alors, elle trouvera la signification qui la rassure le plus. Il vient refermer son étreinte avec son autre main, encerclant complètement la sienne. Les flics ont sûrement entendu les détonations. Même si elle cherchait à les prévenir, ça ne changerait rien à la situation. Ils se seraient déjà pointés si ça les intéressait. Même les flics cherchent plus à jouer aux héros dans cette ville de merde. C'est pas à eux deux qu'ils vont réussir à changer le monde, malgré toute leur bonne volonté. « Stella, je… »

Seth, il a pas le temps de terminer sa phrase. Nouvelle déflagration. Puis le verre brisé qui explose dans la pièce. Seth, il écarte rapidement Stella du chemin. Son corps comme un bouclier, il se met devant elle. Encastrée dans le mur, une balle perdue. Il s'avance, les débris de verre craquants sous ses pas. Seth, il risque un regard à l'extérieur. Dans la rue, la bataille en est venue aux mains. Le bras maintenu en l'air, le coup est parti tout seul. Ça continue de se dérouler sous ses yeux. Ça va mal finir cette histoire. Un seul mort, c'pas assez visiblement. Seth, il se tourne, il accoure presque vers Stella. Sa main droite, elle vient se loger sur la joue de la ballerine. Le regard inquiet, il inspecte les moindres détails de son corps. Cette fois, ses yeux ne sont pas guidés par la luxure. « Tu vas bien ?! » qu'il lui demande, le souffle court. La balle, elle a beau être passée à un bon mètre d'eux, il peut pas s'empêcher de continuer à flipper. Seth, il sent son cœur partir en vrille dans sa cage thoracique. C'pas sa mort à lui qui le terrorise. C'est celle de Stella. Il tient beaucoup trop à elle pour la voir blessée. Ses mains, elles glissent dans le dos de la blonde et il la serre contre lui. C'est la première fois qu'il la prend dans ses bras de cette manière. Intense soulagement. Il ferme les yeux. Il inspire. Seth, il tente de retrouver son calme, un minimum. « Putain… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
broken. (setella)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34
» « Boulevard of Broken Dreams »
» #Andrew - I'm broken heart and i can't let you know, and i won't let it show...
» Broken Wolves PV Tybalt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KILLING ME SOFTLY :: les poésies perdues-
Sauter vers: