Partagez | 
 

 quiet at the kitchen door.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 14:58

EDEN LEVINE
AU VILLAGE SANS PRETENTION, J'AI MAUVAISE RÉPUTATION. QUE JE ME DÉMÈNE OU QUE JE RESTE DROIT, JE PASSE POUR UN JE NE SAIS QUOI.


MORE ABOUT ME
↝ NOM : levine c'est un nom comme plein d'autres. un nom parmi les échos de la foule. pas grand chose, pas beaucoup de valeur non plus. ↝ PRENOM : eden avec son visage de porcelaine, eden comme une évidence sur son visage enfantin. elle est poésie au milieu du sale. elle est blanche quand le reste s’assombrit. eden parce qu'elle a l'air loin, vraiment loin. et différente, vraiment différente. une sorte d'apaisement ou de repos. éternelle. ↝ SURNOM : personne ne lui en a jamais donné. le type qui l'a trainé à détroit l'appelle parfois gamine ou alors la môme. elle est pas sûre qu'on puisse qualifier ça de surnom. ↝ ÂGE : vingt-deux ans, un visage d'enfant et un regard d'adulte parfois. elle est poupée eden, qui dégage cette drôle d'aura responsable. celle des grands, vraiment grands. celle des adultes rangés ou des âmes plus fragiles qui tiennent à garder pieds à la surface. ↝ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : elle est née et elle a grandit à lansing, pas vraiment loin d'ici. là-bas elle faisait partie du paysage. ↝ ORIGINES : américaine du côté de papa. américaine du côté de maman. chez les levine, on s'accroche à sa filiation et on ne fricote pas avec l'inconnu. ↝ MÉTIER OFFICIEL : eden vous la trouverez derrière le comptoir de l'épicerie à l'angle de la rue. elle vend de l'alcool aux ivrognes. emballe des barres chocolatées pour enfants. la nuit surtout, parce que ça arrange le patron et sa vieille bonne femme. eden elle tient la caisse et elle sourit parfois aux ombres de passage. ↝ GANG ET STATUT : gang ? eden douce optimiste, c'est à peine si elle y fait attention. ↝ ORIENTATION SEXUELLE : eden, elle aime celui qui la regarde, celui qui lui murmure des caresses. eden, elle aime ceux qui sont décrits dans les livres qu'elle lit, ceux qu'elle croise mais à qui elle ne parle pas. eden elle pourrait tomber amoureuse de la terre entière, mais elle sait pas trop bien comment faire. maintenant, si les courbes féminines lui sont jolies à voir, elle n'éprouve pas le désir que savent attiser les hommes. ↝ STATUT CIVIL : articule gamine, avec tes joues si rouges qu'on a peur de s'y brûler. eden c'est cette gosse qui tombe pas amoureuse, qui serre la main de personne, jamais. pas qu'elle veuille pas, c'est juste qu'en elle attend ce feu bondissant dans sa poitrine, l'écho des raisons de son âme, la colère et le désir mélangés. eden elle l'attend lui, le loup qui fera s'emballer son cœur multicolores. ↝ SITUATION FINANCIÈRE : pas riche, pas pauvre non plus. eden, elle vit dans un studio à côté de l'épicerie, ça fait partie de son salaire misérable. mais elle vit bien parce qu'elle est pas extravagante comme gamine. pourtant, lui il a décidé que ça suffisait pas, qu'elle méritait plus que des fleurs à mettre dans ses cheveux, qu'il lui fallait de la bouffe sortie d'ailleurs que d'une boîte de conserve. eden elle dit rien. quand il rentre tard, elle ne demande jamais d'où il vient ni d'où il ramène l'argent. ↝ AVATAR : natalia dyer. ↝ GROUPE : pepper spray.  

↝ CARACTÈRE : eden elle avait des amis, un peu. des gens qu'elle connaissait depuis longtemps, sans prise de risque. des visages connus qui connaissait d'elle ce qu'on vient bien apprendre. parce qu'eden ne parle pas beaucoup, par contre, elle sourit presque tout le temps, du genre de sourire immense qui vous file de l'espoir a ne plus pouvoir. elle est intelligente comme gamine. pas le genre première de la classe. plutôt discrète, dans son coin, à griffonner ses bas de pages avant de vous conter l'Histoire comme personne. elle dégage ce quelque chose de doux, et de rassurant parce qu'elle s'énerve pas, ou alors rarement. eden si elle s'énerve, c'est pour éviter que les choses la blesse, alors elle fuit. elle se tait et elle se casse. souvent ça énerve les gens, quand elle les fixe avec son regard brûlant de colère. cri eden, hurle putain ! mais elle le fait jamais. elle reste là, fée en fleur, princesse multicolore qui parait tout le temps si légère. parce que t'es légère, pas vrai eden ? légère comme une plume, vulnérable comme une caresse amoureuse. un rien que le vent pourrait emporter. ou a déjà emporté...

Code:
<pris>natalia dyer ;</pris> <nomp>eden levine</nomp>
↝ Ta maison brûle, t'accuses qui en premier ? : personne. arrêtez, personne ne va mettre le feu à la maison de personne. c'est forcément un accident, ça arrive souvent les accidents. une cigarette mal éteinte ou le fer à repasser pas débranché. ça viendrait forcément de là.
↝ Toujours en feu, t'as le temps de sauver trois choses. Tu prends quoi ? : mon carnet à dessins. c'est tout, j'ai rien d'autres ici à détroit.
↝ Maintenant que l'incendie est passé, t'as prévu quoi pour te venger ? : si vraiment il s’avérait que l'incendie n'était pas accidentel, je crois que je lui en parlerais à lui. je veux dire, moi je ne serais pas bien quoi faire, j'aurais tendance à laisser filer, sans comprendre pourquoi. et j'aimerais bien comprendre la raison pour laquelle on a brûlé ma maison. lui, il trouverait surement une autre manière de régler les choses. il sait faire parler les gens. il sait contraindre. si je devais me venger, oui, je crois vraiment que je lui demanderais à lui.
↝ Et le Maire qui dit qu'il veut reconstruire la ville en mieux, tu lui fais confiance à ce barjot ? : je ne suis pas vraiment la mieux placée pour juger, je ne connais vraiment ni détroit, ni l'homme en question. mais je lis, beaucoup. et j'écoute les gens qui parlent. le changement n'est pas toujours un bon présage, l'espoir en revanche, je trouve que c'est un joli message.



2ème partie de la fiche
01. la famille levine elle ressemble à toutes les autres familles. un mari pas vraiment talentueux mais suffisament compétent pour réussir. une femme aimante, un brin docile. un couple comme plein d'autres, un de ceux qu'arrive pas à avoir d'enfant, qui maudit dieu puis la médecine, qui finit par se faire une raison. ils étaient plus si jeune quand eden est arrivée. eden comme une surprise, une lumière, un espoir. l'eden tant attendu. 02. elle a toujours été une enfant discrète. à l'école, on disait que c'était une gentille fille, qu'elle était pas bête. les mères d'enfants tempêtes enviaient la douceur de cette môme au sourire timide. un visage de porcelaine, une voix qu'on entendait peu. elle est toujours passée inaperçue, personne n'a jamais trop fait attention. 03. jusqu'au lycée. au lycée, on a commencé à faire attention à elle et son corps d'oisillon, à sa poitrine qui se dessinait sous ses tee-shirts, aux pulls qui laissaient entrevoir la courbe de ses hanches. eden est devenue jolie. jolie et seule, souvent. alors eden est devenue un jeu, un pari stupide, une histoire de garçons. celui qui se la tape, je lui file mon I-pod. tout le monde savait sauf eden. alors eden n'a pas fait attention. 04. eden s'est cheveux ils sentent la lavande. je vous jure. un champs de fleurs. 05. les parents levine, ils lui imaginait une jolie vie à leur fille, parce qu'elle le méritait. elle méritait un métier qui la ferait se lever le matin, un mari agréable, des enfants et même un chien. elle méritait l'idéal, même si eden elle n'y a jamais vu grand chose d'idyllique. une optique de vie paisible. un chemin sans embuche. et pourtant eden, parfois elle hésite, s'emporte, se voit vivre de passion plutôt que des raison. 06. eden elle aime pas qu'on la touche. c'est là depuis toujours, cette tension qui traverse tout son épiderme quand on l'effleure. elle sait pas toucher les gens, elle sait pas être touchée. alors elle préfère éviter. 07. un soir alors qu'elle rentrait de l'université eden, je me rappelle bien, elle descendait la grande allée sur son vélo. elle passait là tous les soirs, par habitude. c'était pas une rue très passante, mais encore moins à cette periode là de l'année, parce que l'hiver, les gens se tèrrent chez eux au moindre coup de vent. alors y avait qu'eden, et un type qu'était avec elle au lycée, avant, un des gars de l'équipe de football. son identité toute entière. alors quand il l'a interpellé, elle s'est arrêté. quand il lui a sourit, et elle a fait pareil. quand il s'est approché et elle l'a laissé faire, belle ingénue. 08. ce jour là, un autre type passait par là, un type qui devait régler une affaire à lansing avant de rentrer à détroit. et il l'a vue eden, assise dans une ruelle, son vélo à côté, avec l'allure fragile, bien plus que d'habitude. elle avait l'air détruite, abimée, avec ses yeux cernés de noir. elle avait du pleurer, mais il ne le lui a pas demandé. quand le garçon du lycée est apparu derrière elle en refilant son manteau, le type de détroit a bondi, il l'a frappé, une fois, puis une autre, jusqu'à ce que sa tête repose sur le bitume. ça a pas duré longtemps. puis il a fait monter eden dans sa voiture. pour pas qu'elle le balance il s'est dit au départ. puis parce qu'elle avait vraiment l'air perdue, amochée et blessée. peut-être que quelque part, il fallait la protéger. 09. ça fait pas longtemps qu'elle vit à détroit eden. en fait, elle y vit depuis qu'il l'a enlevé à sa vie d'avant. il l'a sauvée ou enlevée, on sait plus trop. elle vit avec lui, et si au départ il la menacait si elle sortait, aujourd'hui elle partage le même studio que lui, de son plein gré. 10. eden elle dessine, beaucoup. alors lui, le ravisseur, il lui a offert des carnets dans lesquels elle dessine. ça a été son moyen a lui de faire en sorte qu'elle le regarde, qu'elle lève son regard triste alors qu'elle avait cette aire constamment abattu. quand elle dessine ses yeux brillent. elle brille au milieu de ses feutres de couleurs. 11. son travail à l'épicerie, il lui plait à eden. elle aime y croiser des visages inconnus, et petit à petit s'en rappeler comme d'habitués. ça lui apporte peu de reconnaissance, c'est ce qu'aurait dit sa mère. mais sa mère n'est pas là, et travailler à l'épicerie, oui, vraiment, eden elle apprécie ça. 12. elle fume eden. pas devant les gens, parce que ça la met toujours mal à l'aise. mais le soir, quand il sort, elle se glisse dans la cuisine et ouvre la fenêtre en grand. peut-être que ça l'aide à oublier le fait qu'elle a quitté une vie confortable dans laquelle elle ne se retrouvait pas, pour une fausse vie tumultueuse qui fait s'emballer son coeur. 13. eden, elle a peur de l'eau. vraiment peur je veux dire: ça la tétanise. elle aime bien regarder, mais elle s'approche jamais. la mer pourrait l'emporter. 14. elle les a entendus les histoires de gangs à détroit. elle se doute même que c'est ça, les va et viens de l'homme avec qui elle vit, de ce type qui ressemble plus a un loup, parce qu'il respire quelque chose de mauvaise, malgré les regards qu'il lance parfois. elle sait qu'il est trempé là dedans. elle sait que la ville trempe la dedans. mais ça lui importe assez peu à eden. 15. eden finalement, ce qu'elle aime dans cette vie nouvelle, c'est qu'elle peut être nuvelle à chaque fois, et se réinventer à chaque personne qu'elle croise. elle n'est plus eden levine. juste eden. pas perdue, pas meurtrie. pas blessée, même parfois un peu forte. elle redevient belle et légère. elle est et elle vit.


↝ VOTRE PSEUDO : féefleur. ↝ PAYS : france. ↝ FRÉQUENCE DE VISITE : le plus possible. ↝ OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : bazzart maintenant, puis j'étais là avant. ↝ T'AS PEUR DE QUOI ? : des abeilles. c'est fourbe une abeille. ↝ TU MESURES COMBIEN ? : 166 cm. ↝ UN MOT A RAJOUTER :accordéon. ↝ CREDITS : écrire ici.


(c) killing me softly / 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 14:59

+ au cas où j'aurais le courage de faire la seconde partie    
puis si vous voulez des liens, ça peut être chouette, envoyez moi des mps mignons
Revenir en haut Aller en bas
avatar
make america gay again

≡ à détroit depuis : 10/04/2017
≡ coups donnés : 100

≡ crédit : (c) balaclava

MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 15:05

uuuuuuuugh ce vava
je risque de t'envoyer un petit MP, bien sûr si tu veux un lien avec une clodo pyromane
bonne chance pour ta fiche sinon ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice en folie

≡ à détroit depuis : 30/03/2017
≡ coups donnés : 334

≡ crédit : angie

MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 15:09

MAIS QUE T'ES BELLE
Trop de beauté sur ce forum
Bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

≡ à détroit depuis : 06/04/2017
≡ coups donnés : 80

≡ crédit : purple haze

MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 15:12

Ca fait très "Adam Levine"
Bienvenue, courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 15:32

JE SUIS TROP TROP TROP TRP TROP TROP CONTENTE DE TE REVOIR ICCIIIII PTN
Tu peux pas savoir comment je me disais "ptn Jihane elle revient pas" MAIS TU ES LA DONC JE SUIS JOIE.
DULOVESURTOI
J AI TROP HATE DE VOIR CE QUE TU VAS FAIRE
EN PLUS NATALIA
JE
T ES PERF
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 15:36

uuuuuuuh vous êtes beaux, merci beaucoup

kennedy, clodo pyromane ça vend trop de rêve, je serais trop heureuse de recevoir ton mp What a Face
t'as vu ça ambroise ? ahah, je suis trop nulle en noms de famille, mais du coup là ça me faisait un peu rire What a Face

quand à toi stella, douce stella, tu n'imagines pas ma joie d'être (re)tombée ici j'aimais trop jihane, j'ai trop hésité à revenir avec elle mais le changement, c'est maintenant, et ça c'est pas moi qui l'ai dit  j'espère qu'eden te plaira, puis qu'on se trouvera un joli lien !!*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 16:12

Bienvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
bow down to bb dramaking

≡ à détroit depuis : 08/04/2017
≡ coups donnés : 195

≡ crédit : avatar: milles rêves

MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 16:24

oooooh t'es trop mims des bonnes choses qui se présagent moi jdis
bienv' et bon courage pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 16:28

JE SUIS EN AMOUR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 20:14

je vous couvre d'amour, vous êtes trop mignons

echo vlaesper, parce que j'aime beaucoup lire des fiches au hasard avant d'écrire la mienne, sache que j'ai lu la tienne, et que voilà, je l'ai aimée, aimée et aimée encore je t'écrirais surement un petit mot un de ces quatre, parce que voilà, trouver un moyen pour qu'echo débarque dans la vie d'eden, je trouverais ça biiiiiien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 20:15

EVIDEMMENT QU ON SE TROUVERA UN LIEN
D'après ce que j'ai lu, y a de grandes chances que nos deux petites soient copines
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice en folie

≡ à détroit depuis : 14/11/2016
≡ coups donnés : 200

≡ crédit : Schizophrenic (avatar), tenor (gif)

MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 20:22

NATALIA
quelle beauté, bienvenue sur le forum
bon courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 21:11

JE VEUX ETRE TA COPIINE What a Face What a Face

merci johane
je suis trop contente que natalia vous plaise !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice en folie

≡ à détroit depuis : 14/11/2016
≡ coups donnés : 200

≡ crédit : Schizophrenic (avatar), tenor (gif)

MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   Mar 18 Avr - 22:36

tu es validé(e)
tu es maintenant officiellement un membre de KILLING ME SOFTLY.




je me suis totalement laissée bercer par ta plume c'est bo
son histoire est touchante et je pense qu'il va falloir qu'on envisage un rp toutes les deux !





Maintenant que le plus chiant dur est fait, tu peux aller ouvrir une fiche de rp pour qu'on vienne te harceler de demandes (ouais, on est un peu agressif par ici, sorry). Si tu es tellement impatient(e) de jouer, tu peux aller consulter la liste des rp libres, en choisir un au hasard et y répondre. Ou tu peux en ouvrir un toi-même et aller le recenser dans le même sujet ! Si tu le souhaites, tu peux créer des pré-liens ou demander à avoir un lien avec un des prédéfinis du forum. Pour ça, il suffit d'envoyer un MP à Stella ou Johanne. D'ailleurs, si tu as le moindre problème, n'hésite pas à aller les voir (elles sont cools, promis).
Et enfin, n'oublie pas de t'amuser sur KMS, on est quand même là pour ça ! Si tu t'ennuies intensément, y a le flood qui est là pour toi et je suis certaine que tu trouveras quelqu'un sur la chatbox (parce que les admins n'ont pas de vie), sois pas timide et viens nous dire bonjour (bonsoir hein, on est pas raciste de la nuit) !

Bon jeu ♥️



(c) killing me softly / 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: quiet at the kitchen door.   

Revenir en haut Aller en bas
 
quiet at the kitchen door.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» KNOCK ON YOUR DOOR ♣
» the quiet ones are usually the most dangerous
» 23.03.2016 23.03.2016 Dwars door Vlaanderen / A travers la Flandre C2
» Dwars Door Vlaanderen / A travers la Flandre 2017
» [Mission D] Moi, un "door-man"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KILLING ME SOFTLY :: les âmes oubliées-
Sauter vers: