Partagez | 
 

 sayonara, bitch ≡ hua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 0:38

HUA NILES
Caricature ; c'est ce que tu es, la caricature du pauvre mec qui a tout, mais qui n'est rien.


MORE ABOUT ME
↝ NOM : pas de quoi faire échauffer les esprits, niles, héritage du père qui aimait les barbecues le dimanche après-midi. ↝ PRENOM : maman a chié dans la colle. pour la culture, qu'elle disait, pour tes racines qu'elle disait. en attendant, plus court que ça elle aurait pas pu faire. ça se résume à hua sans fioritures, faudrait pas non plus le ridiculiser à coup de charles-henri par la suite. ↝ SURNOM : pas possible, improbable, infaisable. ça switch, ça dépend de qui se trouve devant. ça peut aller de connard à chaton, d'ordure à chéri. peu importe. ↝ ÂGE : ah, déjà 27 ans à se traîner comme un boulet. ↝ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : produit de détroit, un certain 15 décembre 91.↝ ORIGINES : chinois du côté de sa mère qui est tombée sur le bon gars, son père un américain pas trop extrémiste, assez ouvert pour pas cracher sur un gosse aux yeux amandes. ↝ MÉTIER OFFICIEL : c'est le mec qui tapote du clavier, c'est l'informaticien qui vole au secours des glandus qui ont fait péter les serveurs. il bosse pour qui veut, il raque parfois aussi pas mal. à l'arrière il gère en hacking mais ça c'est la face cachée de l'iceberg. ↝ GANG ET STATUT : rien qu'à voir ses tatouages, on se dira que c'est une racaille. pourtant hua, il est loin de tout ça. ça le concerne pas, ça l'intéresse pas, il a pas les couilles pour se dire qu'il se donnera corps et âme au nom de magouille. ↝ ORIENTATION SEXUELLE : pas le temps pour ces conneries, pas le temps de demander qui passe, qui passera pas. hua il aime tout, tout le monde. pansexuel, outragé de ce besoin de choix. ↝ STATUT CIVIL : techniquement, il est célibataire, n'empêche que le reste suit pas et qu'il arrive aux bleus de poper sans prévenir - genre souvenir immédiat façon proust au détour du miroir. ↝ SITUATION FINANCIÈRE : il va pas se plaindre, il est pas à plaindre de toute manière. l'est pas blindé comme crésus, mais il gagne assez pour avoir un appartement et se payer ce qui lui fait de l'oeil, sans abus. pas dégueu' en somme. ↝ AVATAR : kim ji sung - kijikush. ↝ GROUPE : pepper spray.  

↝ CARACTÈRE : l'est pas méchant hua. pas profondément mauvais. enfin, il part du postulat que c'est pas possible de naître pourri de l'intérieur - tu le deviens juste, faute de bol. il se remarque pas des masses, on dira de lui qu'il est dans la lune, mais c'est pas totalement vrai. disons que le plus clair du temps il s'en branle, et que son attention est toute entière que quand on réussit à le faire sortir de son état de mort cérébral - en somme, il cause pas énormément, il préfère mater plutôt que de gaspiller sa salive. du genre introverti, il se prend le chou rapidement, pourtant quand ça pète, c'est toujours en interne. il s'énerve pas des masses, hua. on se foutra de sa gueule en le traitant de chinois tourné vers sa religion zen, c'est juste qu'il est foutu comme ça - et qu'il sait maintenant se faire tout petit. il a jamais été un morceau de soleil qui se fait son chemin sur une pente, plus semblable à la lune, et encore, plus une étoile qui est en fin de course. il est pas très poli, plutôt vulgaire et indiscret, il garde pour lui. il écoute, surtout. il pense les choses, il a ce côté romantique à la con, idéaliste à la bouffe moi l'noeud et en soi, il a le sourire plutôt facile. il aime pas s'emmerder, hua, et il catégorise pas - il préfère se faire un avis plutôt que d'écouter les autres. cassant, blasé, déconcerté et collégienne quand on lui colle un compliment, y cache sa pomme derrière des fringues noirs - tant pour la honte que pour se fondre dans la masse. il se croit pas original. il sait juste qu'il est là, et c'est déjà pas si mal.

Code:
<pris>kim ji sung/kijikush ;</pris> <nomp>hua niles</nomp>
↝ Ta maison brûle, t'accuses qui en premier ? : lui, parce qu'il est à un point de se dire qu'il est carrément capable de laisser une bougie allumée et que, miraculeusement elle se casse la gueule sur son matelas. en prenant du recul, y se dira sans doute que c'est un pyromane lâché dans la nature, la faute au karma, à l'univers et tout le tralala. jusqu'à ce qu'il se fasse une hate-list et qu'il percute sur quels sombres carnets il a pu finir. foutre le feu, c'est quand même pas super fair-play.
↝ Toujours en feu, t'as le temps de sauver trois choses. Tu prends quoi ? : difficile à dire et pourtant terriblement simple. premièrement y'a pas à tortiller, il va se jeter sur son pc. en plus d'être neuf, y'a un peu toute sa chienne de vie dedans en plus de contenir des tas de dossiers qu'il se garde de révéler. ensuite, et par pur sentimentalisme, il se jetterait sur son exemplaire défiguré des amours interdites par mishima - oui parce qu'en outre, se plonger dans un bouquin c'est son dada, et celui-là c'est son favori, même si c'est pas le plus passionnant. et pour finir sa paire de docs imprimés tableau d'hoghart - il sait absolument pas ce qu'a fait ce mec d'ailleurs - parce que de un ; elles sont beaucoup trop belles pour finir en bouillasses, et parce que de deux ; on refait pas un môme qui vit et respire société de consommation, elles ont coûté une blinde, un bras et une dent.
↝ Maintenant que l'incendie est passé, t'as prévu quoi pour te venger ? : faire marché l'assurance. et très franchement il en sait foutre rien, ça dépend du niveau de haine, ça dépend tout ce qu'il a à dégueuler. en général, il essaie de retrouver la base de données de l'autre, lui pourrir, lui déglinguer et dévoiler les secrets qui se disent pas au grand jour. voire, voire dans le pire des cas créer un casier dans la base des flics. peu importe. avoir gain de cause ça prend du temps, de l'énergie, et hua de l'énergie déjà qu'il en a pas des masses, faut vraiment qu'il soit hors de lui pour en arriver là - ou désespéré.
↝ Et le Maire qui dit qu'il veut reconstruire la ville en mieux, tu lui fais confiance à ce barjot ? : il est mignon. faut être con de vouloir éradiquer la saloperie humaine. c'est constant, chez n'importe qui. c'est un idéaliste qui se pique avec des substances de hippies, c'est un grand défenseur de la paix qui veut donner de la consistance à ses proches. en attendant, c'est que du papier rose sur un fond de pétrole.



2ème partie de la fiche
01. il fume pas mal hua, particulièrement quand il est angoissé. il a commencé à cloper plutôt tardivement, en soi, à 19 ans. depuis, c'est devenu un gros addict du tabac - pas bien. 02. il est tatoué de partout. sur sa carcasse il compte une vingtaine de pièces à tout casser, des grandes, des petites, ça va de ses jambes jusqu'à sa gueule - et toute sa paie, il la gaspille là-dedans. 03. si y'a une plaie qu'il se coltine, et qu'il empire c'est son asthme. s'il l'est pas à un level très élevé, n'empêche que se taper des crises ça lui arrive de temps à autres, c'est pas glorieux, ni marrant. en attendant, il se balade rarement sans de la ventilone dans le sac. et c'est chiant d'avoir l'impression de cramer de l'intérieur à chaque fois qu'il se tape une course. 04. il défend rien, se sent concerné par rien. hua il est pas pro-lgbt, ni pro-fémnisme, ni anti-racisme. c'est bien faut faire avancer le monde après tout, n'empêche qu'il est trop à la ramasse pour se fourvoyer à la moindre remarque venant de gros beaufs du coin. silence meilleure arme y paraît, le retrait aussi. 05. une petite cicatrice toute naze squatte son mollet. rien de folichon, juste une mauvaise chute sur un caillou aussi pointu que les os du cul d'une femme rachitique. il en a bavé. au moins ça fait une histoire marrante à raconter pour détendre l'atmosphère - et elle varie selon. 06. si maman est chinoise, il sait à peine le parler. il sait se présenter, dire des insultes et ça s'arrête là. aucun accent à souligner, ni d'un trop grand attachement à cette culture qui le dépasse - on l'a habitué à autre chose. 07. il croit en rien, et c'est presque déprimant. si la vie après la mort le laisse moins sceptique que l'enfer et le paradis, il considère qu'il a de comptes à rendre à personne, pas même aux voies célestes. le vrai ça se passe maintenant, pas une fois que les vers se mettent à pousser dans la cage thoracique. 08. mauvais public au cinéma, il est le spectateur chiant qui va déconnecter dès qu'un truc va le contrarier. en plus ça coûte cher, et pour tous les bobos qui vont se branler la nouille sur le dernier film d'auteur, il fuit ces lieux comme la peste. 09. il préfère lire, sans se poser de questions. et ça vole pas très haut ses recherches, il va dans les boutiques et prend au pif. la note donne parfois envie de pleurer, n'empêche qu'il fait de bonnes surprises. il s'intéresse à tout, même à l'eau de rose qui file la nausée. 10. il se ronge les ongles depuis tout petit, sans raisons, comme ça. ça peut être pour tout et n'importe quoi. 11. contre toute attente, il aime pas spécialement le café. en revanche il carbure au thé. 12. bordélique à en crever, son bureau est un boxon à peine croyable - pas sale non plus faut pas déconner. il le considère rangé, et paraît que ceux qui sont les plus désordonnés sont les plus créatifs - oui, bien sûr, à d'autres. 13. il aime pas nouvel an. et pas mal de fêtes durant l'année d'ailleurs, sauf noël parce que bon, faut pas pousser bibi dans les orties non plus. 14. il porte peu de couleurs, hua. c'est pas pour la jouer pseudo-goth-emo aux problèmes identitaires genre gamin en pleine crise. c'est juste qu'il s'y plaît bien et qu'au moins personne le fera chier - le noir, ça laisse libre interprétation aux préjugés. 15. son chiffre favori c'est le 16, mais ça, tout le monde s'en branle.


↝ VOTRE PSEUDO : laura. ↝ PAYS : france. ↝ FRÉQUENCE DE VISITE : au moins une fois par jour, la fréquence de rp dépendra. ↝ OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : bazzart. ↝ T'AS PEUR DE QUOI ? : araignées, veines - oui sans déconner j'peux genre pas mater mon poignet trololo - pis j'ai l'vertige. ↝ UN MOT A RAJOUTER : les gars vous êtes la douceur incarnée, j'espère que ce forum durera hyper longtemps.     ↝ CREDITS : hi, hell.


(c) killing me softly / 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 0:38

déposition
amen.






- hua.
silence.
- hua, chéri.
il daigne lever la tête, il a pas touché à son assiette, il fait grincer la fourchette sur le verre.
- mange, s'il te plaît.
il a dix ans. il est trop grand pour son âge, et trop maigre aussi.
- pas faim.
- allez, t'as rien dans l'estomac.
- pas faim.
il baisse la tête. il voit le chien, un corgi, qui lui colle la jambe, qui faut l’aumône. il sourit un peu.
- une bouchée et tu pourras sortir avec le chien.
elle a capté, madame niles que son fils voulait faire autre chose. elle a capté, madame niles, qu'une porte de sortir venait de s'ouvrir. alors il le fait à contrecœur, hua, il avale le pauvre légume en grimaçant - c'est même pas un cliché d'enfant.
- je peux ?
elle hoche la tête. il file dans le jardin avec la boule de poils courte sur pattes. elle le regarde, à travers la fenêtre. rien d'anodin, rien de différent. banalité courante d'une famille sans histoires, en manque de drames. de toute manière, hua, il s'en rendrait pas compte. dans sa tête, y'a trop de comètes.

elle est là. crise de merde. ça le ronge, ça monte comme des doigts aiguilles qui lui arrachent la peau. il est debout, à tourner en rond, pas en plein milieu de la rue. il a pas de quoi se permettre d'ouvrir les bronches, alors à la place il pratique des exercices de respiration à la con. elle est arrivée comme ça, sans prévenir, sans toquer à la porte. angoisse. angoisse. putain d'angoisse qui monte. et les ombres qui se démontent, le flou dans ses yeux, il s'adosse à un mur, s'arrête puis reprend. y'a quelqu'un qui s'approche, qui se ramène. il le percute pas sur l'instant, ça fait pas le bon chemin dans son crâne. jusqu'à ce que d'un coin d'oeil, il le remette. ce mec-là, ce mec précisément, ce type a percuté sa bagnole y'a trois jours à tout péter. ça le fait marrer, amer.
- tu veux ma mort, c'pas possible.
contact. la main de l'autre glisse sur son épaule, soutien quelconque, inconnu. il se souvient pas de son blase, il sait pas ce qu'il vaut. il sait juste que ça a faillit mal se finir. et.
- pardon, j'voulais pas t'attirer la guigne. tu veux que j'appelle une ambulance ou tu peux régler ça tout seul comme un grand ?
hua fronce les sourcils. feu, feu, feu dans les poumons qui se propage. ça siffle trop fort. tête en arrière qui se colle contre les briques, chercher, chercher l'oxygène.
- ouais bah comme quoi...
un temps.
- au pire t'auras un cadavre sur le dos, t'auras plus qu'à m'jeter dans un fleuve.
sourire en coin de lèvres. il se pose sur le trottoir yeux-bleus.
- ou bien j'devrais t'abandonner dans la forêt pour que tu te fasses bouffer par les loups.
silence.
- tu veux t'assoir à côté d'moi ou bien tu comptes rester planté là comme un p'tain de piquet essoufflé ?
hua baisse la tête. dévisage. y'a un rictus qui se dessine, décomplexé, relâché de toute galère - on dirait qu'il porte le soleil au sein de sa bouche.
- tu fais une putain d'locomotive, dis donc.
alors il suit. pose son cul et tousse. faut être con comme pas deux pour fumer et se jeter tout seul dans la gueule du loup, faut être con juste assez comme hua pour pas regretter et la jouer rien à faire.
- j'doute de l'utilité d'ton commentaire. putain.
sa paluche glisse sur son torse, il voudrait l'ouvrir pour libérer tout ce qui compresse.
- t'as rien d'mieux à foutre de ta journée ou comment ça s'passe ?
ah, le hasard. il pense, pense très fort. faudra bien lui donner une identité un jour. il se souvient pas. son cerveau manque d'oxygène - ou de bonnes pensées.
- en toute honnêteté, non, rien d'mieux.
super. fabuleux. au moins il occupe hua, quitte à se donner en spectacle.
- et comme dit, tu fais un p'tain de bruit de locomotive, il faut absolument que j'vois si y a d'la fumée qui sort par tes oreilles ou pas. j'suis curieux de nature.
il le fait marrer un peu, ce grand crétin. assez pour qu'il regrette la seconde d'après.
- un comique, super.
inspiration, expiration.
inspiration, expiration.
inspiration, expiration.
- j'ai oublié, tu t'appelles comment déjà ?
étirement de temps. blanc. flottement.
- aidan, le casseur de bagnole.
il lui tend la main. calumet de la paix - ou presque.
- toi, tu dois être le nouveau métro en activité.
le smile d'hua prend plus grande ampleur, il se retient de lui coller un coup de coude - il pourrait le mettre k.o en deux-deux.
aidan.
aidan.
- hua. et j'ai pas d'titre honorifique.

plus d'un an à se tourner autour comme des chiens qui se disputent pour un os. plus d'un an à partir, revenir. plus d'un an à défier la gravité, à faire l'aimant cassé. un an de. d'océan de regard. à nicher le bout du nez dans sa tignasse trop longue. à lui coller une taloche dans la nuque. à faire la greluche du lycée.

et la première fois qu'aidan l'a embrassé, c'était mémorable.
la première fois qu'aidan lui a pété les côtes, c'était mémorable aussi.

- et donc...
- et donc ?
- bah. t'as vu ta gueule ?
- quoi ?
- bah.
- baaaaah.

il ricane un peu, cache le bout de son nez dans son écharpe verte, il sourit en coin.
- c'est ma gueule de d'hab', qu'est-c'que tu m'fais chier.
- t'as fait ça comment ?
- quoi ça ?
- le bleu dégueulasse jaune pisse sur ta mâchoire.
- ça t'arrive jamais de t'casser la gueule toi ?

hua lui jette une oeillade, fronce les sourcils. ça arrive à faire taire andrew qui secoue la tête. inspiration profonde. hua se pince la lèvre inférieure, raidit son dos. c'est rien. bien sûr que c'est rien. évidemment que c'est rien. ça arrive. c'est rien. faudrait être con pour penser que c'est quelque chose.
c'est juste très moche.

homme battu.
putain la honte.
le constat se pose, se glisse lentement dans sa tête alors qu'il se mate dans le miroir. l'est pas con aidan, il frappe là où ça se capte pas forcément, et quand il fait une bavure, il s'en fait plus que d'habitude. y crache le reste de dentifrice dans le lavabo, fronce les sourcils. ses ongles viennent frôler la surface ankylosée ça lui arrache un frisson. à bien remarquer, ça peut facilement se fondre dans les tatouages, passer pour de l'art dégénéré. au pire, qu'hua soit pété c'est pas si grave. il fait pas exprès. bien sûr qu'il fait pas exprès. faudrait être con pour penser qu'il fait exprès.
c'est juste comme ça.

fait nuit dehors.
et hua prépare son sac. il essaie de pas le réveiller. il essaie de pas faire de grabuge. il essaie de disparaître. de dégager aussi vite que possible. pourtant. pourtant c'est pas faute de l'aimer. c'est pas faute de vouloir fusionner à sa chair, de tout plaquer pour un étirement de ses lèvres à lui. c'est pas faute d'essayer de faire bien. c'est pas faute de. de. il entasse les fringues dans un sac, qu'une partie seulement - il sait pas où il ira ce soir, hua. sans doute qu'il squattera un vieux coin le temps que le soleil se lève, qu'il ira toquer à la porte d'un pote en tirant une gueule de cocker défoncé par la pluie. il inspire, rabat la capuche sombre sur sa tête. il hésite. il s'arrête. il le regarde.
aidan. paisible.
aidan qui.
il ravale sa salive, ça fait acide qui lui ronge les entrailles. il ouvre la porte. il court dans les escaliers comme un demeuré. instinct de survie. presque animal. presque bestial. et il continue d'y aller à toutes jambes même dehors, dévale la petite pente, poursuivi par les ombres. il s'arrête. le souffle sifflant, les poumons au bord de la gerbe. ça fait mal. mal. mal. autrement mal. ça fait un mal de chien. un mal qui se termine à coups de couteaux. il pose son attirail au sol, s'adosse au mur, glisse ses mains osseuses sur ses genoux. et il chiale, hua.
il chiale.
beaucoup.



(c) killing me softly / 2017

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice en folie

≡ à détroit depuis : 10/11/2016
≡ coups donnés : 121

≡ crédit : EDEN MEMORIES.

MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 0:43

PTN TON COMMENTAIRE COMMENT C'ÉTAIT DOUX.
Bienvenue chez toi du coup

Hâte de voir ce que tu vas faire de ton Hua et si jamais t'as besoin d'aide, n'hésite pas!!! (ici Stella, mais Johanne est à ton service aussi )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

≡ à détroit depuis : 12/04/2017
≡ coups donnés : 100

≡ crédit : Siren charms (avatar) Tumblr (gif)

MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 0:44

awww, ce prénom est juste parfait
j'aime beaucoup le début de ta fiche déjà
bienvenu parmi nous et hâte d'en savoir plus sur Hua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 0:53

c'est vous les plus doux du monde. j'vous roule des patins les enfants, merci pour votre accueil, c'est adorable comme tout sjaioklzjalkzj. j'espère qu'hua vous plaira et tout, et tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 1:12

Bienvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice en folie

≡ à détroit depuis : 30/03/2017
≡ coups donnés : 334

≡ crédit : angie

MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 7:00

On me demande pas pourquoi mais je suis fan de ton prénom ok
Bienvenue chez toi mon ptit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bow down to bb dramaking

≡ à détroit depuis : 08/04/2017
≡ coups donnés : 195

≡ crédit : avatar: milles rêves

MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 10:13

ouais ok alors non jsuis pas pour tant de beauté :toni puis avec ce nom trop beau et tout là, tss...
mais bienvenue du coup et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 10:23

vieille gueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 10:47

emily, debby, reece, c'est quoi ce petit comité d'accueil, c'est où que j'signe pour l'orgie ? vous êtes trop mims, j'pensais pas que le prénom plairait autant, mais tant mieux. et c'toi la gueuse, gueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 17:51

Bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 19:07

mads, killmeh. sankyou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
innocent les mains pleines

≡ à détroit depuis : 31/03/2017
≡ coups donnés : 185

≡ crédit : pando (av)

MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 19:20

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 22:37

tu es validé(e)
tu es maintenant officiellement un membre de KILLING ME SOFTLY.




TA FICHE DE FEU J'aime trop ta façon d'écrire putain Et la rencontre Aidan/Hua, je Et Hua, même s'il en a rien à foutre de rien comment il est mims, ptn je fonds Bref, j'ai trop hâte de voir comment la ville va façonner ton gamin




Maintenant que le plus chiant dur est fait, tu peux aller ouvrir une fiche de rp pour qu'on vienne te harceler de demandes (ouais, on est un peu agressif par ici, sorry). Si tu es tellement impatient(e) de jouer, tu peux aller consulter la liste des rp libres, en choisir un au hasard et y répondre. Ou tu peux en ouvrir un toi-même et aller le recenser dans le même sujet ! Si tu le souhaites, tu peux créer des pré-liens ou demander à avoir un lien avec un des prédéfinis du forum. Pour ça, il suffit d'envoyer un MP à Stella ou Johanne. D'ailleurs, si tu as le moindre problème, n'hésite pas à aller les voir (elles sont cools, promis).
Et enfin, n'oublie pas de t'amuser sur KMS, on est quand même là pour ça ! Si tu t'ennuies intensément, y a le flood qui est là pour toi et je suis certaine que tu trouveras quelqu'un sur la chatbox (parce que les admins n'ont pas de vie), sois pas timide et viens nous dire bonjour (bonsoir hein, on est pas raciste de la nuit) !

Bon jeu ♥️



(c) killing me softly / 2017

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   Jeu 13 Avr - 22:47

ayeee, t'es trop un amour, sankyou honey. trop contente qu'il te plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: sayonara, bitch ≡ hua   

Revenir en haut Aller en bas
 
sayonara, bitch ≡ hua
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» au revoir, à la revoyure, bon voyage, arrivederci, sayonara, adieu, bon débarras, bon vent, que le diable t'emporte à 3.. ok maggle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KILLING ME SOFTLY :: les âmes oubliées-
Sauter vers: